Hautes-Alpes : « on veut des trains publics et tout public ! »

Hautes-Alpes : « on veut des trains publics et tout public ! »

TRANSPORT / Cet après-midi, une trentaine de personnes se sont rassemblées à la gare SNCF de Gap afin de démontrer les inconvénients liés au remplacement des trains par des bus et notamment au manque d’accessibilité.

 

- Hautes-Alpes -

 

Ils étaient une trentaine à s’être donné rendez-vous devant la gare SNCF de Gap, afin de porter une action symbolique à destination de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour dénoncer la gestion des lignes TER dans les Hautes-Alpes. Militants, citoyens et usagers ont souhaité démontrer que les cars, qui ont remplacé certains trains, ne sont pas accessibles à tous les usagers et notamment à ceux qui souhaitent y accéder avec leur vélo.

 

 

« Y’en a ras le bol ! »

Bruno, usager quotidien entre Gap et Chorges, fait partie de ces voyageurs qui ne se font pas prier pour exprimer leurs agacements lorsqu’un micro se tend avant de prendre place dans son car.

 

Une action symbolique pour dénoncer une politique globale

Laurent Eyraud-Chaume, adhérent de La Fabrique à Idée (association citoyenne), souhaite à travers cette action aller plus loin dans la démarche citoyenne :

Pas de vélo dans les bus ? Le chauffeur précise que les vélos sont acceptés, « mais hors des heures de pointe et hors des périodes de vacances. »

 

L.R



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios