Hautes-Alpes : 13 soignants de moins en 2018 au CHICAS

Hautes-Alpes : 13 soignants de moins en 2018 au CHICAS

SANTE / 6 postes d’infirmiers et 7 d’aides-soignants ne seront pas renouvelés.

 

- Hautes-Alpes -

 

13 postes de soignants enterrés symboliquement ce vendredi, sur le parvis du Centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud à Gap. Ils feront suite à 35 postes supprimés en 2016 au sein de l'établissement public de santé.

 

 

En 2018, selon le plan de retour à l’équilibre financier, 6 postes d’infirmiers et 7 d’aides-soignants ne seront pas renouvelés : des départs à la retraite, ou des CDD en fin d'exercice. Le CHICAS qui accumule un déficit de 30 millions d’euros.

L’Agence Régionale de Santé PACA impose une baisse des coûts de fonctionnement, en échange d’un soutien financier pour la modernisation de l’hôpital, avec notamment des subventions pour un IRM et un robot à la pharmarcie. Le coût de la modernisation de l'hôpital est de 120 millions d'euros, que l'ARS assure à hauteur de 70 millions.

 

Un non-sens pour Valérie Clément de la CGT, membre de l’intersyndicale avec la CFDT et FO :

 

 

Les équipes seront désormais composées de deux soignants (infirmier et aide-soignant) pour 15 malades, contre 12 actuellement.

 

Un changement important pour la qualité de soins selon cet infirmier anesthésiste de Gap :

 

Le CHICAS qui compte actuellement plus de 1.550 équivalents temps plein.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios