Hautes-Alpes : une première déclaration commune en faveur des trains entre Gap et Briançon

Hautes-Alpes : une première déclaration commune en faveur des trains entre Gap et Briançon

TRANSPORTS / Celle-ci a été signée par une quinzaine d'associations, de syndicats et de collectifs et plus d'une soixantaine d'élus des Hautes-Alpes demandant à la région « de renoncer au remplacement des trains par des cars sur le trajet entre Briançon et Gap. »

 

- Hautes-Alpes -

 

Des bus à la place des trains « ce n’est pas la bonne solution, il faut se mobiliser », déclarait hier sur Alpes 1, le conseiller départemental (LR) de Briançon -1  Arnaud Murgia. Le choix est désormais opéré par la région Provence-Alpes Côte d’Azur de remplacer cinq trains entre Gap et Briançon par des bus.

Face à certaines oppositions, le vice-président du Conseil Régional en charge des transports, Philippe Tabarot, s’était justifié sur Alpes 1, en expliquant que la substitution par bus avait donné satisfaction pendant la durée des travaux opérés sur la ligne. Une justification qui ne convainc pas non plus le conseiller départemental de Briançon-1, Arnaud Murgia qui en appel aujourd’hui à la mobilisation des élus sur l’ensemble du territoire afin de faire parvenir un courrier aux élus de la région paca. Souhaitant impliquer dans cette initiative l’ensemble des élus du conseil départemental dans sa démarche

 

Une initiative d’ores et déjà  lancée par Rémi Roux et Alice Prud'homme

Conseillers municipaux à l'Argentière-la-Bessée, ils ont mis en place une déclaration commune contre le remplacement de trains par des cars sur la ligne Gap - Briançon. « Celle-ci a été signée par une quinzaine d'associations, de syndicats et de collectifs et plus d'une soixantaine d'élus des Hautes-Alpes. »

 

« La région semble s'être intéressée au tourisme hivernal des Hautes-Alpes, débloquant des aides financières importantes pour les stations de ski. Mais cette activité touristique a besoin d'un transport ferroviaire, sûr, régulier et fréquent afin que les personnes puissent parvenir aux stations aidées par la région. »

 

Rappelant les spécificités géographiques du département, dénonçant « la logique de démantèlement du service public ferroviaire au profit d’un mode de transport polluant et dangereux en saison hivernale » la déclaration commune demande à la région PACA « de renoncer au remplacement des trains par des cars sur le trajet entre Briançon et Gap. » Faisant appelle aux élus des Hautes-Alpes à la région : Chantal Eyméoud 2ème vice-présidente et à Roger Didier, vice-président à l'aménagement du territoire.

 

Qui sont les signataires ?

Associations, syndicats et collectifs signataires :

Le Collectif de l'Étoile Ferroviaire de Veynes représenté par Alain GARDON. FNAUT-PACA Fédération Nationale des Associations. Syndicat CGT des cheminots de Grenoble, représenté par son secrétaire général Fabien Tournillon. FARE SUD représenté par Jean Gonella. ACCES LIBRES en ALPES du SUD (ALAS) représenté par Lucien Mazzela, secrétaire Trésorier et Robert Gleize Président. UDESS05 représenté par Jean-claude Eyraud. CONVERGENCE NATIONAL RAIL représenté par Aurélien Djament (vice-président). ASSOCIATION DAUPHINOISE des USAGERS du TRAIN représenté par son secrétaire Patrice Belegue. ENSEMBLE 05 représenté par Jean-Paul Leroux. DAUPHINE COOPERATION représenté par son président Rémi Roux. CONFÉDÉRATION PAYSANNE DES HAUTES-ALPES et leurs porte-parole, Baptiste Vialet et Olivier Bel. Association de péche « l’Ardillon haut-alpin » et son président Hervé Leroy. ATTACC 05 NORD représenté par Michel Artigue. L’association DEVIATION-LRDR  et son président Jean-François Albrand.

 

Élus et communes signataires :

Rémi Roux, conseiller municipal l’Argentiére-la-Bessée. Alice Prud’homme, conseillère municipale l’Argentiére-la-Bessée. Carole Robert, conseillère municipale l’Argentiére-la Bessée. Didier Aouizrat, conseiller municipal l’Argentiére-la-Bessée. Fabiène Berthalon-Nicolas, adjointe au maire l’Argentiére-la-Bessée. Paule Giraud, conseillère municipale l’Argentiére-la-Bessée. Umus Kars, conseillère municipale l’Argentiére-la-Bessée. Joël Giraud, député (LREM) des Hautes-Alpes et rapporteur général du budget à l’assemblée. Luc Chardronnet,  adjoint au maire à Puy-Saint-André. Claire Christian, adjointe au maire à l’Argentiére-la-bessée. Francine Daerden, adjointe au maire de Briançon chargée des transports et de la transition énergétique. Bernard Leterrier, maire de Guillestre. Catherine Pichet, conseillère municipale Guillestre. Patrick Vigne, maire de l’Argentiére-la bessée. Denis Dechoux, conseiller Municipal de Saint-Apollinaire. Catherine Lionnet, 1ere adjointe au maire Cervières. Jean-pierre Rippert, conseiller municipal l’Argentiére-la bessée. Laetitia Fagiolino, conseillère municipale l'Argentiere-la-Bessée. Michel Frison, maire de la Roche-de-Rame  et le conseil municipal de la Roche-de-Rame . Jean-Pierre Sevrez, maire de La Grave et le conseil municipal de La Grave. Pierre Leroy, maire de Puy-saint-André et président du pays grand Briançonnais. Marie-Noëlle Disdier conseillère départementale. Jean-François Berthet, conseiller municipal Saint-Apollinaire. Jacques Bellot, conseiller municipal Baratier et gérant hôtelier. Christian Corneloup, adjoint au maire de Réallon. Pierrick Grange, adjoint au maire Réallon. Roland Davin, conseiller municipal l’Argentiére-la-Bessée. Laurence Deslandes, conseillère municipale de Châteauroux-les-Alpes. Jean Conreaux conseiller départemental et maire de Vallouise-Pelvoux etle conseil municipal de Vallouise-Pelvoux.


0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios