Hautes-Alpes : Vars n'a plus de marges de manœuvre

Hautes-Alpes : Vars n'a plus de marges de manœuvre

ECONOMIE / La Chambre régionale des comptes a analysé la gestion de la SEM SEDEV du 1er juillet 2010 au 30 juin 2015.

 

- Hautes-Alpes -

 

La station de Vars connait une « situation difficile » financièrement. La Chambre régionale des comptes a analysé la gestion de la SEM SEDEV, qui gère le domaine skiable et ses remontées mécaniques. L’enquête s’est centrée sur la période du 1er juillet 2010 au 30 juin 2015. Bien qu’elle n’impose rien, la CRC éclaire les gestionnaires à l’aide de recommandations. 

 

Un prix trop faible

Pour investir et développer son domaine skiable, la station de Vars « ne dispose plus de marge de manœuvre ». En cause, selon la Chambre régionale des comptes, un forfait journée à 39€50 au prix trop faible par rapport aux coûts d’exploitation, d’autant que ces derniers ont augmenté fortement ces dernières années, face à des « conditions météorologiques difficiles », mais aussi à cause d’une fréquentation en baisse. Des recettes jugées insuffisantes, alors que la station de Vars va être obligée d’investir prochainement à cause de « l’ancienneté des équipements de remontées mécaniques ».

Pour autant, la CRC n’accable pas totalement la station de Vars. « L’analyse détaillée de ses charges montre que celles-ci ont été maîtrisées sur les cinq derniers exercices », reconnait la Chambre, qui précise que les « achats, dépenses de personnel et autres services extérieurs apparaissent quant à eux particulièrement contenus ».

 

La Forêt Blanche met Vars dans le rouge

Cependant, la Chambre régionale des comptes pointe deux importants problèmes. L’un concerne la convention signée pour l’hiver 2004/2005 avec Risoul. Cette dernière devait verser une redevance à Vars, drainant le plus de fréquentation. Mais un contentieux a été ouvert côté risoulin et plus rien n’est versé à Vars.

Second problème, la politique des « contrats-lits » permettant à des hébergeurs d’offrir des forfaits remisés aux vacanciers louant des hébergements. Une promotion pas du tout rentable selon la CRC.

Prix du forfait journalier, rentabilité de la station, prévision des investissements indispensables et règlement du contentieux avec Risoul : voilà le travail que Vars doit accomplir pour retrouver, selon la Chambre régionale des comptes, une meilleure santé financière.

 

Le rapport complet :

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios