Hautes-Alpes : une zone d’hivernage pour protéger le Tétras-Lyre

Hautes-Alpes : une zone d’hivernage pour protéger le Tétras-Lyre

ENVIRONNEMENT / Un oiseau que l’on trouve uniquement dans les Alpes et qui se réfugie durant l’hiver dans des igloos creusés dans la neige, pour se protéger du froid.

 

- Hautes-Alpes -

 

Oiseau emblématique des Hautes-Alpes, le Tétras-Lyre est aussi appelé « Coq de Bruyère ». Un oiseau que l’on trouve uniquement dans les Alpes et qui se réfugie durant l’hiver dans des igloos creusés dans la neige, pour se protéger du froid. Des lieux également prisés des randonneurs, car situés à l’Ubac.

À Orcières-Merlette, une zone d’hivernage de ces oiseaux a été matérialisée au niveau d’Archinard dans le Haut-Champsaur, sur l’itinéraire de La Recula. Des panneaux explicatifs, mais aussi des cordes pour baliser la zone ont été installées pour sensibiliser le public.

 

« C’est un oiseau en sursis. Il a une fragilité par rapport à ce milieu », R. Papet

 

« C’est un oiseau qui s’est adapté à vivre dans les milieux froids et dans la neige. L’hiver, il creuse des igloos pour se protéger du froid. Il accumule peu de graisse et à chaque dérangement il va s’envoler et consommer de l’énergie. S’il est dérangé plusieurs fois, il peut mourir », explique sur Alpes 1 Rodolphe Papet, technicien patrimoine du Parc National des Écrins.

 

 

Il est donc demandé aux randonneurs d'éviter de déranger cet animal.

 



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios