Hautes-Alpes : pour l'association déviation-LRDR, l'aménagement de la RN 94 n'est pas envisageable

Hautes-Alpes : pour l'association déviation-LRDR, l'aménagement de la RN 94 n'est pas envisageable

ÉCHO DES COMMUNES / Troisième épisode à La Roche-de-Rame

 

- Hautes-Alpes -

 

Pour l'association déviation-LRDR, l'aménagement de la RN 94 n'est pas envisageable , " pour nous, ça augmenterait l'insécurité car aujourd'hui à l'endroit difficile d'accès, aucun piéton ne s'y risque alors qu'avec un aménagement les piétons seraient là. On aurait également toujours les problèmes de pollution et le bâti ne serait toujours pas attrayant" explique sur Alpes 1 Jean François Albrand, le président de l'association.

 

"On risquerait de ne plus être dans la légalité et de s'opposer au passage des véhicules", J.F Albrand 

 

L'association qui se positionne donc clairement pour une déviation, dans une attitude légaliste "si nous n'avions pas la déviation mais un aménagement, nous changerons d'attitude. On risquerait de ne plus être dans la légalité et de s'opposer au passage des véhicules" poursuit Jean François Albrand. 

 

Mardi : Une souscription avec la Fondation du Patrimoine lancée pour réhabiliter une forge et un four à La Roche-de-Rame. L'idée est de restaurer les deux bâtiments à l'identique, selon la municipalité. Objectif : proposer la démonstration des activités de l'époque car les deux bâtiments datent du 19ème siècle. "Cette forge n'est plus en service depuis 1930/40 et elle s'est écroulée. Le four banal est en meilleur état, mais nécessite des travaux sur la toiture. La commune a acquis l'ensemble il y a deux ans", explique sur Alpes 1 Jean-François Albrand, conseiller municipal. Notez que les bulletins de souscriptions sont disponibles en mairie, ou auprès de Jean-François Albrand au 06 10 40 78 32. 

 

Lundi : L'ensemble immobilier Hôtel Fourrat réaménagé à La Roche-de-Rame. La municipalité souhaite faire revivre cet ensemble immobilier. Une étude doit être menée dans les mois prochains. "L'idée, c'est de s'orienter plus vers des projets à vocation économique pour attirer des personnes travaillant sur la commune et ramener du monde sur la commune, pour que la fréquentation augmente et fasse vivre les commerces", explique le maire Michel Frison.

Notez que de gros travaux doivent également être menés au début du mois de décembre, pour créer une place au coeur du village. Un investissement de 650.000 euros.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios