Hautes-Alpes : classement sans suite après la chute de deux migrants dans un ravin du col de l’Échelle

Hautes-Alpes : classement sans suite après la chute de deux migrants dans un ravin du col de l’Échelle

JUSTICE / L’enquête a été classée sans suite au motif de l’"absence d'infraction".

 

- Hautes-Alpes -

 

Classement sans suite après la chute de deux migrants dans un ravin du col de l’Échelle sur la commune de Névache le 19 août dernier, après avoir aperçu une patrouille de gendarmerie. Ces deux hommes avaient été gravement blessés en voulant s’enfuir. Le procureur de la République, Raphaël Balland, indique que « ce n'est qu'après avoir interpellé un troisième individu que les gendarmes ont poursuivi leurs recherches et ont alors découvert dans le ravin les deux blessés, à qui ils ont porté immédiatement secours dans l'attente de l'arrivée des pompiers et des CRS de secours en montagne de Briançon. » L’enquête a été classée sans suite au motif de l’"absence d'infraction".

L'une des victimes, toujours hospitalisée sur Grenoble, est hors de danger indique le Procureur de la République de Gap. L'homme reconnait avoir tenté de rentrer irrégulièrement en France pendant la nuit avec plusieurs migrants, mais n’a pas de souvenirs des circonstances de sa chute. Concernant l’individu qui avait été moins gravement blessé, le Conseil Départemental des Hautes-Alpes a finalement décidé, à l'issue de la procédure d'évaluation, de lui notifier le 29 août une décision de refus de prise en charge dans le cadre du dispositif des « mineurs non accompagnés », estimant que les éléments recueillis ne permettaient pas de plaider en faveur de sa prétendue minorité.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios