Hautes-Alpes : elle crée une première française dans la prévention canine

Hautes-Alpes : elle crée une première française dans la prévention canine

SOCIÉTÉ / Nelly Iori exerce le métier d'éducatrice canin. Elle a conçu un concept : une laisse avertissant du comportement du chien que l'on croise. Un outil éducatif, mais surtout préventif

 

- Hautes-Alpes - 

 

C’est une première française, et elle vient des Hautes-Alpes. À 35 ans, la directrice d’une école d’éducation canine a inventé des laisses préventives pour les chiens. Une méthode empruntée au monde équin, transposée dans la vie quotidienne pour tous les maitres, et qui a désormais convaincu les vétérinaires haut-alpins et plusieurs comportementalistes en France.

 

« Ce sont mes clients qui m’ont donné l’idée en m’expliquant les difficultés qu’ils rencontraient », N. Iori

 

Voilà 5 ans que Nelly Iori exerce son métier d’éducatrice canin dans les Hautes-Alpes. Et depuis deux ans qu’elle est à son compte, elle a accompagné plus de 410 chiens et maîtres pour corriger certains comportements du compagnon à quatre pattes, lui apprendre des ordres de base ou encore l’amener à se canaliser.

Nelly Iori lors des cours d'éducation canine

 

Le meilleur ami de l’homme, qui fait aujourd’hui partie de la vie de la société, en particulier dans les villes. Mais si le maître parvient à s’adapter aux attitudes de son compagnon, il est parfois difficile aux autres de savoir comment se comporter. « Ce sont mes clients qui m’ont donné l’idée, alors qu’ils m’expliquaient les difficultés qu’ils rencontraient lors des balades, si leurs chiens avaient un comportement craintif, peureux ou agressif ».

 

« Une prévention notamment à l’égard des enfants », N. Iori

 

L’idée de Nelly est donc simple : des laisses avec un code couleur simple adapté au tempérament de son compagnon, afin de renseigner sur son tempérament et son comportement, ainsi que l’approche à adopter.

« Une laisse verte pour les chiens sociables, une orange pour les chiens craintifs ou peureux qui ne veulent pas avoir un contact avec les humains ou les autres chiens et le code couleur rouge pour les chiens qui ne sont pas du tout sociables ou qui peuvent se montrer agressifs ». Une méthode éducative, mais surtout préventive, « notamment à l’égard des enfants qui connaissent ce code tricolore ».

 

Nouveau concept d'Educanin05 . un code couleur adapté au tempérament de votre compagnon . :)

Posted by Educanin 05 on Thursday, July 13, 2017

 

Faire tomber les préjugés sur les chiens dits « d’attaque » ou dangereux

L’idée est aussi de faire tomber les préjugés sur les chiens dits « d’attaque » ou de catégorie. Et qui peuvent être aussi doux que des agneaux. « Un chiot, malgré son apparence de boule de poils, peut être craintif et donc mordre. Il aura donc une laisse orange ou rouge. A l’inverse, un chien de catégorie ou un berger allemand ou malinois, qui ont souvent mauvaise réputation, peuvent être très sociables et donc rassurer avec une laisse verte », explique Nelly.

Des laisses qui sont un complément dans l’éducation de son chien et dans sa vie dans la société. Pour éviter toute dérive, elles ne sont commercialisées qu’auprès des vétérinaires et sur Educanin 05. Une laisse désormais copyrightée, et en phase d’être brevetée.

Le reportage de Cyrielle Michard :



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Hautes-Alpes : le Dévoluy envisage une coupe du monde de ski alpinisme…

SPORT / La station haut-alpine souhaite accueillir une manche du circuit international d’ici 2019

Hautes-Alpes : Les Offenbachiades : 18 concerts à Briançon jusqu'au…

CULTURE / Jean Christophe Keck était l'invité d'"Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia ce jeudi à 12h30

Hautes-Alpes : ouverture dès le début de l’année 2018 de la fabrique…

CULTURE / Les locaux sont actuellement en cours d’acquisition par la Région pour une ouverture prévue le 1er février 2018.

Hautes-Alpes : le Roc Alto de St Véran veut conforter son étoile

ÉCHO DES COMMUNES / Troisième épisode à Saint Véran

Alpes du Sud : notre conseil "Education" du jour : les voyages scolaires.

ÉDUCATION / Didier Siran, directeur du collège/lycée St Joseph à Gap, nous en parle dans "Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia.

Hautes-Alpes : migrants, une dérive de l'État de droit comme le dénonce…

SOCIÉTÉ / Le collectif "Tous Migrants" lance une pétition pour s'opposer à des "dérives policières et militaires, une traque à l'homme et le renvoi en Italie de personnes majeures malgré leur situation de demande d'asile". Mais semble oublier certains textes internationaux...

Hautes-Alpes : retour dans le passé au musée du Soum de Saint-Véran

ÉCHO DES COMMUNES / Deuxième épisode à Saint-Véran

Hautes-Alpes : Mieux comprendre nos enfants avec le cycle "Romans d'ados"…

ÉDUCATION / Yseult Sandrolini, de la MJC de Serres, nous en parle dans "Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia.

Hautes-Alpes : un film sur le pastoralisme pour ouvrir le dialogue

CULTURE / "Une branche en travers du chemin", c’est le nom de cette réalisation de 60 minutes d’Etienne Décle.

Hautes-Alpes : un nouvel espace ski nordique pour la commune de Montgenèvre

SPORT / Un espace entièrement dédié pour les fondeurs avec une boucle de 12 km entièrement fermée

Alpes de Haute-Provence : préparer à l'école du numérique

EDUCATION / Création du dispositif eRun, pour former les enseignants aux nouveaux outils numériques.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios