Hautes-Alpes : seconde vie pour les objets grâce à la Ressourcerie d'Embrun

Hautes-Alpes : seconde vie pour les objets grâce à la Ressourcerie d'Embrun

ÉCHO DES COMMUNES / Quatrième épisode de l'Echo des Communes à Embrun.

 

- Hautes-Alpes -

 

Des meubles, des jouets, ou encore de l'électroménager : on trouve de tout ou presque à la Ressourcerie d'Embrun. 12 personnes y travaillent pour donner une seconde vie à ces objets. "Quand l'objet arrive ici, on le pèse, on fait ensuite un diagnostic pour savoir s'il est utilisable ou pas", explique sur Alpes 1 Julien Ripaud, le responsable.

 

"Il y a un gros travail de valorisation", J.Ripaud

 

Chaque mois ce sont sept à huit tonnes d'objets qui rentrent dans les locaux de la Ressourcerie. "Dans cette ressourcerie, on a mis l'accent sur la valorisation. Il y a un gros travail de diagnostic, de réparation et de valorisation", poursuit Julien Ripaud. Concernant les prix, "on fonctionne sur 30% du prix du neuf, après ca dépend de l'état de l'objet, de son âge", précise le responsable. 

 

 

Mercredi :  nous pénétrons au coeur de la cathédrale d'Embrun, vestige d'une époque où la commune était la capitale d'un grand archevêché. "Il s'étend de Grenoble à la Méditerranée" , explique sur Alpes 1 Yoann Oliverio, médiateur culturel au Pays S.U.D.

 

"C'est à Embrun que siège l'archevêque", Y.Oliverio

 

En 1147, l'Archevêque est prince Archevêque "ce qui lui donne le droit de battre la monnaie, d'établir des impôts, de rendre justice et donc de s'enrichir. Cet enrichissement permet la construction d'un quartier complet."

Mardi : Deux ans de travaux nécessaires pour permettre l'ouverture du Centre Aqua Viva le 19 juillet dernier. Ce centre aquatique de la Communauté de Communes de Serre-Ponçon se situe au plan d'eau d'Embrun. Il comprend notamment un bassin ludique et un bassin sportif "de 25 mètres par 15 de large et compte six couloirs de nage. L'ancien n'en comptait que quatre", explique sur Alpes 1 Corinne Marentier, du conseil d'exploitation de la régie du Centre aquatique. "Quand des associations viennent, cela permet de répartir les personnes sur différentes lignes d'eau" poursuit-elle. 

 

"L'été prochain nous aurons un nouveau toboggan en extérieur" , C.Marentier

Six millions d'euros hors taxe d'investisssement ont été menés. Des investissements qui vont se poursuivre en 2018. "L'été prochain, nous aurons un nouveau toboggan en extérieur", précise Corinne Marentier.  

Ce lundi : épisode consacré à la commune d'Embrun. Une commune qui en 2018 souhaite travailler sur la requalification des entrées, "notamment le pied de ville qui nécessite au niveau des trottoirs toute une requalification. Nous allons travailler sur l'aspect paysager, végétal", précise Chantal Eyméoud, maire d'Embrun.

Un travail sur la sécurisation sera également mené. Embrun qui ne manque pas de projets pour les années à venir, avec notamment l'Archevêché qui est totalement repensé. "Nous alllons réaliser une médiathèque, il y aura également l'installation de l'école de musique et le centre d'interprétation de l'architecture et du Patrimoine CIAP", indique le maire.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios