Hautes-Alpes : la Région porterait-elle un coup de grâce au centre de ressources de Veynes ?

Hautes-Alpes : la Région porterait-elle un coup de grâce au centre de ressources de Veynes ?

CULTURE / Il a pour mission de permettre aux différents acteurs culturels des Hautes-Alpes mais aussi du nord des Alpes de Haute-Provence d’accéder à des moyens techniques tels qu’on pourrait les trouver en milieu urbain. Une mobilisation avait lieu ce lundi matin alors que la Région est venue retirer le matériel

 

- Hautes-Alpes -

 

Qu’en sera-t-il demain du centre de ressources de Veynes ? Cette association existe depuis 35 ans, avec comme mission permettre aux différents acteurs culturels des Hautes-Alpes et du nord des Alpes de Haute-Provence d'accéder à des moyens techniques pour organiser des évènements. Depuis 2012, une convention triennale avec la Région a été passée, cette dernière mettant à disposition de l’association du matériel. Mais c’est en 2014 que l’accord est pointé comme illégal juridiquement. Si le dossier a été laissé en suspens sous Michel Vauzelle, la majorité de droite et du centre arrivée au pouvoir en 2016 a décidé de se mettre dans les clous et ne pas réengager une nouvelle convention. Un partenariat qui a pris fin officiellement ce lundi, puisque des techniciens sont venus chercher le matériel présent au sein du centre de ressources, accueillis par des manifestants.

Une situation incompréhensible pour Bérangère André, la présidente du centre de ressources de Veynes :

 

Le centre de ressources se dit au pied du mur, la Région dit l'avoir prévenu

« Nous avons sollicité la Région afin de continuer à travailler sur la convention », poursuit Bérangère André qui reste dans l’incompréhension alors qu’une réunion s’est déroulée le 2 février dernier « avec Bernadette Saudemont, en charge de la culture au sein du Conseil Départemental des Hautes-Alpes, le maire de Veynes René Moreau et Chantal Eyméoud, la 2ème vice-présidente du Conseil Régional ». Pendant cet entretien, « rien ne laissait présager d’une fermeture » pour la présidente du centre de ressources.

 

« Que l’on trouve des solutions lors du comité de pilotage le 11 octobre », B. André

Bérangère André demande aujourd’hui à la Région de trouver une solution alors que le Comité de Pilotage annuel doit se tenir d’ici le 11 octobre prochain, réunissant tous les partenaires autour de la table. Notez que 50.000 euros sont alloués annuellement par la Région au centre de ressources. Mais du côté de la Région, on pointe l’illégalité de la convention.

 

La Région se met dans les clous

Pour autant, Chantal Eyméoud, 2ème vice-présidente de l’hémicycle, souligne que le centre de ressources sera toujours accompagné mais dans d’autres projets, « l’avenir du centre de ressources est détenue par ses responsables, nous les soutiendrons sur leurs projets mais pas corrélés au prêt de matériel, qui est jugé comme illégal ». Quant à la mise à disposition du matériel, elle se poursuit, tenue par la Régie Culturelle de la Région. Avec un projet plus important dans les Hautes-Alpes, « celui d’une régie et d’une salle de répétition attenante sur un territoire centre entre Hautes-Alpes et Alpes de Haute-Provence, dans le secteur Tallard-La Saulce, à la sortie de l’A51 ».

Chantal Eyméoud, 2ème vice-présidente de la Région PACA :

Ce bâtiment serait rapidement construit et en plus d’une régie avec mise à disposition du matériel, une salle de répétition serait également implantée. Notez que le président du Conseil Départemental des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, doit avoir une entrevue avec la Région concernant ce sujet jeudi après-midi.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios