Hautes-Alpes : un PLU sous forme de mascarade pour "Ambitions pour Gap"

Hautes-Alpes : un PLU sous forme de mascarade pour "Ambitions pour Gap"

SOCIETE / L'association Ambitions pour Gap regrette les « 43 petites lignes du commissaire enquêteur » en forme de conclusion pour deux mois d’enquête publique.

 

- Hautes-Alpes -

 

Le futur Plan Local d’Urbanisme de Gap ne convient pas à l’association Ambitions pour Gap. Elle regrette les « 43 petites lignes du commissaire enquêteur » en forme de conclusion pour deux mois d’enquête publique. « Aucune analyse de fond n’est proposée », regrette le président Christophe Pierrel.

À lire également >>> Hautes-Alpes : l’enquête publique du PLU de Gap, lancée lundi, connait ses premières oppositions

 

Depuis le 19 juin, habitants, associations et divers organismes étaient invités à prendre connaissance du projet de territoire, le PLU dessinant l’avenir de la ville sur les 10 à 20 prochaines années. « Lors de l’enquête publique, la SAPN et la LPO PACA, ainsi que de nombreux citoyens ont émis des avis éclairés et constructifs qui, s’ils sont évoqués, ne sont même pas étudiés sur le fond par le Commissaire enquêteur », regrette Christophe Pierrel. Il dénonce une consultation publique sous forme de simulacre, alors que la ville de Gap n’a plus le choix de mettre en place un Plan Local d’Urbanisme, la loi l’imposant rendant son Plan d’Occupation des Sols obsolète.

 

Quel avenir pour Gap ?

Le président d’Ambitions pour Gap regrette l’absence de vision d’avenir, avec un réel développement économique, une préservation de la qualité́ environnementale et agricole assurée. Christophe Pierrel n’hésite pas à parler « d’incapacité pour le maire de la ville de livrer une vision construite et ambitieuse pour l’avenir de Gap ».

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios