Hautes-Alpes : quand la jeunesse s’engage pour l’avenir de Gap… et pour un futur candidat à la mairie ?

Hautes-Alpes : quand la jeunesse s’engage pour l’avenir de Gap… et pour un futur candidat à la mairie ?

POLITIQUE / Le nouveau responsable des Jeunes Socialistes des Hautes-Alpes, Élie Cordier et Elsa Ferrero, conseillère municipale PCF de Gap, lancent un groupe citoyen local en direction des jeunes pour « faire de Gap une ville dynamique ». Mais ce groupe n’aurait-il pas pour but sous-entendu le soutien d’un futur candidat contre Roger Didier, en 2020 ?

 

- Hautes-Alpes -

 

À peine sorti d’une année politique inédite sous la Ve République, voici que 2020 et les élections municipales font parler d’elles. Si ce n’est pas clairement énoncé dans le texte, c’est en tout cas ce qu’il faut comprendre de l’initiative portée par le nouveau responsable des Jeunes Socialistes des Hautes-Alpes, Élie Cordier et d’Elsa Ferrero, conseillère municipale PCF de Gap (groupe Gap Avenir).

 

« Les jeunes pour Gap : une ambition pour notre ville »

Selon leurs propres termes, ils annoncent la naissance d’un groupe citoyen local, en direction des jeunes de 15 à 29 ans, dont le nom est :  « Les Jeunes pour Gap : une ambition pour notre ville ». Sous la forme d’une association, celle-ci est annoncée « absolument sans étiquette et transpartisane : pas besoin de couleur politique pour adhérer. Ici, nous sommes là pour traiter des problématiques locales gapençaises, au-delà des engagements politiques (ou non) de chacun. » 

Son but ? « Faire de Gap une ville dynamique, une ville qui sait s’adapter aux défis de son temps », en proposant différents groupes de travail : « l’animation de la ville, la culture, le logement, l’économie et l’emploi, l’éducation et l’enseignement supérieur, le sport, le dynamisme des quartiers, l’écologie, etc. » Une association qui chuchote aux oreilles d’observateurs politiques comme un think-tank, possible incubateur d’idées pour un futur candidat pour les élections municipales de Gap…

 

Une association citoyenne « sans étiquette et transpartisane » ?

Ou presque… car aussi bien Élie Cordier qu’Elsa Ferrero n’ont dans leurs jeunes parcours politiques d’autre tendance que celle de la gauche allant du PS au PCF, et combattent tous deux la politique d’Emmanuel Macron et notamment la réforme du code du Travail. Alors qui se cacherait derrière cette initiative ? Une personnalité se révèle comme une évidence, celle de Christophe Pierrel. L’ancien chef de cabinet adjoint de François Hollande et fondateur de Debout la Gauche n’a jamais caché son souhait de briguer la ville et ainsi faire vaciller le maire (DVD) de la Capitale Douce, Roger Didier.

Alors, au-delà de la fougue de la jeunesse sur laquelle pourrait compter l’ancien candidat aux élections régional de 2015, tête de liste des Hautes-Alpes, celui-ci s’attacherait les services d’Elsa Ferrero. Mettant ainsi un pied au cœur du conseil municipal, se rapprochant un peu plus des dossiers de la ville, essentiel pour défendre un programme face à un Roger Didier qui connaît son sujet sur le bout des doigts.

Interrogé sur le sujet, l’intéressé répond sur Alpes 1 qu’il « soutient avec enthousiasme une dynamique de jeunes qui veulent s’engager pour la ville. » Une langue de bois qui perdra un peu de son épaisseur à la question de savoir s’il aurait poussé ces jeunes à monter ce think-tank, afin de s’en servir de laboratoire pour 2020 ? « Ce sont des jeunes femmes et hommes libres, qui se rassemblent pour porter une voix nouvelle. Personne n’avait besoin de les pousser, mais je les soutiens ».

Un soutien et un lexique qui ne trompent pas avec le nom de ce groupe citoyen : « Les Jeunes pour Gap : une ambition pour notre ville ». Déjà en 2014, Christophe Pierrel avait créé Ambition pour Gap censé générer un nouvel élan politique à gauche après la défaite du PS aux municipales. Ou quand l’ambition résonne comme un thème cher au futur candidat de la gauche ?



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Les invités d'Au Bout de l'Actu : "le Rallye Monte Carlo, une arène…

SOCIÉTÉ / Caroline Broc, membre du collectif "Ras Le Rallye" et Claude Weisman, secrétaire locale d'ATTAC.

Hautes-Alpes : Embrun, le quartier de la Belotte reconnu en état de catastrophe…

SOCIÉTÉ / En raison d'un mouvement de terrain, plusieurs habitants ont été évacués de leurs appartements. Plusieurs habitats sont sinistrés

Hautes-Alpes : la sénatrice interpelle le gouvernement sur le train Paris-Briançon

POLITIQUE / Des réservations trop tardives ou pas encore ouvertes, Patricia Morhet-Richaud demande que « la destination Hautes-Alpes soit opérationnelle comme c'est le cas pour d'autres territoires de montagne. »

Hautes-Alpes : Coup de projecteur sur "La Durance", revue éditée par…

CULTURE / Claude Chowanietz, directrice de la publication de la revue "La Durance", nous en parle dans "Alpes 1 et Vous".

Hautes-Alpes : mise en place de la plateforme collaborative de Dévoluy…

TOURISME / Ce Mercredi au Conseil départemental a été présenté en avant-première une nouvelle étape du projet Dévoluy 2030 : la plateforme web dédié au projet. Dès maintenant, il est possible de commencer à partager ses idées, sa vision de ce que pourrait-être le Dévoluy dans une vingtaine d’années

Alpes du sud : les rendez-vous sportifs du week-end

SPORT / Trophée Andros à La Salle-les-Alpes, Serre-Chevalier snow trail, coupe de France handisport à Vars, relais nocturne de ski alpinisme à Pra-Loup, etc...l'agenda sportif du week-end est chargé dans les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence :

Hautes-Alpes : téléphonie fixe, mobile et Internet, les élus de la…

SOCIÉTÉ / Une absence de lien téléphonique qui depuis plusieurs semaines a des conséquences néfastes pour le territoire, dénoncent dans un courrier adressé à la préfète quatre maires de la vallée

Hautes-Alpes : LREM à la recherche d’un nouveau référent territorial

POLITIQUE / Bernard Renoy quitte son poste pour des raisons de santé. Une nouvelle nomination devrait avoir lieu début février.

Hautes-Alpes : 6,5 millions pour moderniser et diversifier l’outil touristique

TOURISME / Le Département a officiellement lancé ses Contrats Stations. Il s’agit d’une enveloppe de 6,5 millions d’euros jusqu’en 2021 afin d’épauler les stations à diversifier et moderniser leur outil touristique, notamment dans l’économie de la neige. Une façon de compléter l’aide préexistante de la Région PACA

L’invité d’Au Bout de l’Actu : « on parle de flexi-sécurité,…

POLITIQUE / Christian Schuller, secrétaire départemental CGT des Hautes-Alpes.

Hautes-Alpes : les écoles maternelles et primaires garanties de ne pas…

ÉDUCATION / Malgré la baisse des effectifs d’élèves, le directeur académique des Hautes-Alpes indique qu’il n’y aura pas de diminution des postes dans le premier degré.

Alpes du sud : Monte Carlo, les restrictions de circulation

SPORT / Les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence seront concernés par le passage du Rallye Monte Carlo entre le mercredi 24 janvier et le samedi 27 janvier.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios