Hautes-Alpes : le département saturé par l'afflux migratoire

Hautes-Alpes : le département saturé par l'afflux migratoire

SOCIÉTÉ / 76 mineurs non accompagnés ont fait leur arrivée lundi. Puis 35 nouveaux entre mardi et jeudi, le Département sature dans la prise en charge de ces mineurs isolés

 

- Hautes-Alpes -

 

Les services du Conseil Départemental des Hautes-Alpes, saturés par l’afflux de migrants. En l’espace de quatre jours, ce sont près de 100 personnes qui sont arrivées dans le département, nécessitant une prise en charge rapide.

 

« C’est plus en quelques jours qu’en un an »

Ils étaient 76 ce lundi à faire leur arrivée dans les Hautes-Alpes, tous se présentant comme des mineurs isolés et donc dépendants de la protection du Département. Au sein des services, on fait face à une véritable difficulté, « c’est déjà plus en un seul jour qu’en un an », explique-t-on. En effet, en 2016, les Hautes-Alpes avaient enregistré l’arrivée de 65 mineurs non accompagnés.

 

88 % viennent du Mali, de Côte d’Ivoire et de Guinée

Ces dizaines de migrants ont depuis été enregistrées par les services : selon nos informations, tous ont transité par l’Italie, mais 88 % d’entre eux sont originaires de Guinée, du Mali et de Côte d’Ivoire. Il s’agirait alors, selon le département, de migration économique. Pour la Guinée, si aucun avertissement n’est en vigueur, le pays est en proie à des tensions politiques et sociales. Concernant le Mali, les menaces terroristes ont enflé ces derniers mois, avec l’attentat du 18 juin dernier à Bamako dans un campement. Des menaces terroristes prévalant dans la zone sahélienne. Enfin, en Côte d’Ivoire, aucun avertissement là non plus mais un appel à la prudence de la part du gouvernement en raison de la criminalité et l’insécurité qui règnent dans certaines régions, notamment dans la zone frontalière avec le Libéria.

 

35 nouvelles arrivées entre mardi et jeudi

S’il a été compliqué de trouver une solution d’hébergement pour ces migrants, la plupart étant désormais accueillie temporairement au sein du lycée agricole de Gap, la situation n’a fait qu’empirer en l’espace de deux jours. En effet, depuis mardi, ce sont 35 nouvelles arrivées, dont 26 simplement pour la nuit de mercredi à jeudi, tous se présentant également comme des mineurs isolés ayant transité par l’Italie, sauf cinq d’entre eux arrivant d’Espagne.

 

Difficile d’établir l’âge des mineurs non accompagnés

Ils seront enregistrés par les services du département rapidement, qui procèdera à un entretien et une évaluation de la personne, de son parcours et de son âge exact. Un point compliqué à établir car la majorité arrive sans papiers. La loi prévoit des examens médicaux pour établir s’il s’agit ou non de mineurs. Depuis le début de l’année, 8 % des dossiers de Mineurs Non Accompagnés ont été rejetés, les migrants concernés étant en fait majeurs.

Une fois l’enregistrement établi, les dossiers sont transférés au parquet qui décide de l’affectation finale. Contactée, la préfecture des Hautes-Alpes souligne qu’elle poursuit une action coordonnée avec les forces de l’ordre afin de rendre les frontières, notamment le col de l’Echelle et de Montgenèvre opaques.



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

L'invité d'Au Bout de l'Actu : "budget, il n'y a pas de quoi se jeter…

POLITIQUE / Jacques Brès, 6ème vice-président délégué à la politique de l'eau et membre de la commission permanente au sein du Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence

Hautes-Alpes : J-M Arnaud lance un manifeste national « pour la liberté…

TRIBUNE / Alpes 1 ouvre sa tribune aux élus des Alpes du Sud. Aujourd’hui, c’est Jean-Michel Arnaud, président de l’Association des maires des Hautes-Alpes (AMF 05) et maire de Tallard qui lance un appel auprès des présidents d’associations départementales de maires de France.

Hautes-Alpes : période charnière pour la station de Vars selon le directeur…

ÉCHO DES COMMUNES / Premier épisode sur la commune de Vars

Hautes-Alpes : quatre candidats à la mairie de Chabottes

POLITIQUE / Suite aux fins de fonction du maire, et compte tenu de la vacance antérieure de deux postes de conseillers municipaux, des élections municipales partielles auront lieu sur la commune de Chabottes en décembre.

Hautes-Alpes : le maire de Monêtier-Allemont tire la sonnette d’alarme…

TRIBUNE / Alpes 1 ouvre sa tribune aux élus des Alpes du Sud. Aujourd’hui, c’est Frédéric Robert, maire de Monêtier-Allemont qui s’adresse à tous les maires des Alpes du Sud. À quelques jours du 100ème congrès des maires, il s’alarme sur l’avenir des communes suite à la multiplication des communes nouvelles.

Alpes de Haute-Provence : budget du Département, la situation "n'est…

POLITIQUE / Le débat d'orientations budgétaires se déroulait ce matin au sein de l'hémicycle dignois. Face à une dette qui augmentera dans les prochaines années, des choix stratégiques doivent d'ores et déjà être pris

Alpes du Sud : D.Bagarry a présenté son rapport sur les mineurs non…

POLITIQUE / La députée La République En Marche des Alpes de Haute-Provence, s’engage en faveur des MNA et du rôle que doit jouer l’État.

Alpes du Sud : Comment mieux réduire nos déchets?

ENVIRONNEMENT / Hélène Revel, de la régie SMICTOM à la Communauté de communes de Serre-Ponçon, nous en parle dans "Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia.

Hautes-Alpes : la commune de Lardier-et-Valença privée d’eau

ENVIRONNEMENT / Nouvelle conséquence directe de la sécheresse, les réserves sont à sec obligeant la municipalité à faire appel à des citernes pour répondre à l’urgence.

Hautes-Alpes : Comment apprendre autrement?

EDUCATION / May Lynn Obry, coach en apprentissages efficaces, nous donne ses conseils dasn "Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia.

Alpes du Sud : un vendredi chargé en événements

POLITIQUE / Assemblée plénière du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence ce vendredi. À l’ordre du jour, le débat d’orientations budgétaires pour 2018 et la création d’une Agence de Développement Économique et Touristique.

Hautes-Alpes : une zone d’hivernage pour protéger le Tétras-Lyre

ENVIRONNEMENT / Un oiseau que l’on trouve uniquement dans les Alpes et qui se réfugie durant l’hiver dans des igloos creusés dans la neige, pour se protéger du froid.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios