Hautes-Alpes : un Haut-Alpin à la tête de la CIPRA française

Hautes-Alpes : un Haut-Alpin à la tête de la CIPRA française

SOCIÉTÉ / Jean Horgues-Débat, président de l'ADRETS, succède à Alain Boulogne. La CIPRA fédère les 7 pays autour de l'arc alpin et œuvre pour la protection des Alpes

 

- Hautes-Alpes -

 

Un Haut-Alpin à la tête de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes, la CIPRA, pour la délégation française. Jean Horgues-Débat devient président de cette organisation non gouvernementale côté français. Une ONG qui fédère plus de 100 structures locales et régionales situées dans les sept pays de l’arc alpin, et œuvre pour la protection des Alpes. L’élection s’est déroulée le 6 juillet dernier, il prend donc la succession d’Alain Boulogne.

Ingénieur de formation et directeur de l’association ADRETS, qui développe l’accès aux services dans les territoires ruraux, il est « un habitué des questions alpines », explique la CIPRA. Jean Horgues-Débat se fixe désormais comme mission de développer le volet social et économique, ainsi que rééquilibrer la représentation entre le nord et le sud des Alpes. En tant que représentant de l’Adrets et militant de l’ESS, Jean Horgues-Debat était membre du CA de l’Udess 05 de 2008 à 2017, secrétaire général de 2015 à 2017.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios