[MAJ] Hautes-Alpes : direction de l’OT de Serre-Chevalier, quand la polémique prend des airs politiques

[MAJ] Hautes-Alpes : direction de l’OT de Serre-Chevalier, quand la polémique prend des airs politiques

POLITIQUE / Christophe Pierrel, ancien chef de cabinet adjoint à l’Élysée, a candidaté pour ce poste, créant là des réactions de socioprofessionnels et de l’opposition municipale à Briançon. Sauf qu’il ne serait pas le seul impliqué dans la politique à jeter son dévolu sur ce poste… les autres candidatures ne semblant pas créer pour autant la polémique

 

 

- Hautes-Alpes -

 

Serre-Chevalier, haut lieu du tourisme des Alpes du Sud mais également aujourd’hui haut lieu d’une nouvelle série mêlant tourisme et polémique politique ? Auparavant chef de cabinet adjoint à l’Élysée auprès de François Hollande, et impliqué dans la vie politique gapençaise, Christophe Pierrel a candidaté pour occuper le poste de directeur de l’office de tourisme de Serre-Chevalier Briançon. Une initiative qui remue la sphère politique et professionnelle…

 

« Que la compétence soit le premier critère de sélection »

Une candidature qui inquiète aujourd’hui deux socio-professionnels (sur quelques 800 référencés) de la Vallée Violaine Piquet-Gauthier et Jean Favier. Ces derniers interpellent les élus décisionnaires et demandent que le recrutement soit réalisé selon la « compétence, premier critère de sélection pour nous permettre d’avancer sereinement dans les prochains mois ». Toujours selon ces deux professionnels, ce poste « est un métier à part entière qui exige des compétences professionnels spécifiques et de l’expérience dans le domaine du tourisme à la hauteur des enjeux économiques de Serre-Chevalier ».

 

Gryzka reproche le « recyclage », Pierrel refuse la polémique

Outre la réaction de deux professionnels vient aussi celle de Romain Gryzka, leader de l’opposition briançonnaise. Ce dernier reproche « un mélange entre politique et gestion de la marque touristique ». Selon lui, l’implication politique de Christophe Pierrel, ancienne tête de liste socialiste dans le département en 2015 qui ne cache désormais plus sa volonté d’être le prochain maire de Gap en 2020, rend sa candidature incompatible. Romain Gryzka, qui déclare à Alpes 1 ne pas être « dupe » y voit des « stratégies politiques d’un homme qui souhaite s’implanter dans le département » après  « un passage éclair à la Caisse des Dépôts et Consignations du côté de Chambéry et une tentative à  la direction du Parc National des Écrins. Romain Gryzka, qui rebondit également sur l’ambition de Christophe Pierrel de briguer le mandat de maire de la capitale douce en 2020 se demande comment il fera : « il est fort à parier qu’il démissionnera, nous laissant encore une fois dans l’embarras ».

 

Anne-Marie Forgeoux met en avant "l'intégrité de la procédure" de recrutement

« Je veux garantir dans l’intérêt général l’intégrité de cette procédure » de recrutement : c’est par voie de communiqué que la présidente de l’Office de Tourisme Serre-Chevalier Briançon, également maire de Monêtier les Bains et vice-présidente de la région PACA, Anne-Marie Forgeoux réagit à cette polémique. Un comité directeur doit se réunir rapidement « pour une prise de fonction la plus rapide possible », explique t-elle. Un poste qui, selon l’élue, « nécessite une connaissance intime du territoire, un niveau de technicité qui va de la culture entrepreneuriale jusqu’à la lecture fine des mécanismes des collectivités territoriales ». Quant au candidat choisi, selon Anne-Marie Forgeoux, « il devra œuvrer à la notoriété du territoire et non pas à sa propre réputation » pour faire en sorte sur Serre-Chevalier rejoigne « très vite le top 3 des stations alpines françaises ».

 

Un poste prisé par d’autres impliqués dans la politique ?

Une polémique qui naît au cœur de l’été, mais qui peut également questionner. Si le cas de Christophe Pierrel semble être le seul à faire couler de l’encre, deux autres candidatures peuvent interroger : Christian Abel, le collaborateur du groupe de la majorité départementale, Les Républicains, des Hautes-Alpes, ainsi que Jean-Marc Silva, le directeur de France Montagnes, qui aurait également déposé sa candidature.

Alors certains auraient-ils la polémique sélective en fonction de la couleur politique ? Quoi qu’il en soit pour Christophe Pierrel, sa venue dans le Briançonnais semble plus que compromise à l’issue de cette séquence.



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Hautes-Alpes : Briançon et Gap s'imposent en basket

SPORT / Les deux équipes haut-alpines en prénationale se sont imposées lors de la 8ème journée

Hautes-Alpes : les Diables Rouges signent un 6ème gain de suite

SPORT / Les hommes de Claude Devèze, tombeurs d'Annecy samedi, sont invaincus depuis le mois de novembre en Division 1

Hautes-Alpes : des affiches « qui insultent odieusement le travail extrêmement…

POLITIQUE / Voulant dénoncer le sort des migrants passant la frontière, une campagne d’affichage sauvage a été menée la nuit dernière dans le Briançonnais.

Hautes-Alpes : gratuité des bus urbains et des parkings souterrains de…

SOCIÉTÉ / Objectif : faciliter la circulation et le déneigement.

Hautes-Alpes : à Briançon le divorce est consommé entre Romain Gryzka…

POLITIQUE / le groupe Les Républicains « Croire en Briançon » estime que « la confiance a disparu ».

Hautes-Alpes : Etats généraux des migrations les 16 et 17 décembre…

SOCIÉTÉ / Au programme des projections mais aussi des tables rondes avec des invités comme Edwy Plenel ou Raphael Krafft.

Hautes-Alpes : Spectacles proposés au Théatre du Briançonnais en cette…

CULTURE / Franck-Eric Retière, directeur du Théâtre du Briançonnais, était l'invité d'"Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia ce mercredi.

Hautes-Alpes : Orcières, une station famille, labellisée Family Plus

ÉCHO DES COMMUNES / Deuxième épisode à Orcières Merlette 1850.

Alpes du Sud : notre conseil "culinaire" du jour : la saucisse de chou.

SOCIÉTÉ / Laurent Berruyer, formateur au Centre régional et européen du tourisme à Briançon, nous donne ses conseils dans "Alpes 1 et Vous".

Hautes-Alpes : des photos pour les 10 ans du classement des fortifications…

PATRIMOINE / Jusqu’au 15 janvier, ce sont aux internautes de voter pour les meilleures photographies, celles qui participeront à une exposition itinérante dès mars 2018.

Hautes-Alpes : intervention du PGHM pour une randonneuse embarrée

FAITS DIVERS / La victime de 64 ans a été récupérée par les gendarmes secouristes du PGHM de Briançon

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios