Hautes-Alpes : Guillaume Pépy promet une modernisation du Paris-Briançon

Hautes-Alpes : Guillaume Pépy promet une modernisation du Paris-Briançon

TRANSPORT / Dans un courrier envoyé au député Joël Giraud, le Pdg de SNCF Mobilités assure sa prise en considération du train de nuit Paris-Briançon et des solutions à trouver pour améliorer le service

 

- Hautes-Alpes -

 

 

« La route est longue mais la modernisation est en cours », rassure la SNCF. L’état du train dans les Hautes-Alpes inquiète les parlementaires des Hautes-Alpes. Les deux députés de LREM, Pascale Boyer et Joël Giraud, et la sénatrice LR Patricia Morhet-Richaud ont interpellé la ministre des Transports Élisabeth Borne au sujet de la desserte ferroviaire dans le département.

En savoir plus >>> Hautes-Alpes : les parlementaires LR et LREM mettent la pression sur la Sncf

 

Une amélioration de la ligne Paris-Briançon promise

La réponse est arrivée, sous la forme d’un courrier de Guillaume Pépy, le Pdg de l’entreprise ferroviaire. S’il présente ses excuses pour les désagréments subis, il concède également l’importance économique et touristique du train de nuit Paris-Briançon. « Soyez assuré que notre souhait consiste bien à améliorer l’attractivité du service, à la fois par un travail sur les prix, la visibilité des offres mais aussi par le confort et les services à bord », rassure le responsable.

Des travaux de modernisation vont être menés sur la ligne, du 4 septembre au 20 octobre prochain, avec le renouvellement des voies entre Beaurières et Aspres sur Buëch, et Embrun et Briançon. Pendant ce chantier, les trains seront remplacés par des cars.

 

Un dialogue social ouvert pour régler le conflit à Valence

Les Parlementaires regrettaient également la mobilisation depuis plus de deux mois de certains agents de Valence, ayant pour conséquence un retard systématique pour le train de nuit Paris-Briançon mais aussi pour certains TER. « Le manque de fiabilité qui génère à l’arrivée des retards de 50 minutes à 3h30, une situation qui dissuade les usagers d’emprunter cette liaison », dénoncent les élus. À cela, Guillaume Pépy assure de l’ouverture « d’un dialogue social constructif pour trouver une issue rapide à ce conflit ».

 

Incidents à Saillans sur des filets de sécurité : des problèmes de coordination mis à jour

Quant à la « non-gestion des incidents dans la vallée de la Drôme », telle que dénoncée par les parlementaires, une enquête a été déclenchée sur les délais d’intervention, « les premiers éléments semblent révéler des problèmes de coordination entre les techniciens et l’astreinte SNCF ».



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios