Hautes-Alpes : le musée éphémère "l'Echappée" fait étape à Montgenèvre

Hautes-Alpes : le musée éphémère "l'Echappée" fait étape à Montgenèvre

CULTURE / La station de Montgenèvre accueille, jusqu'au 28 mars, le musée éphémère "l'Echappée". Une exposition qui retrace l’histoire du cyclisme, à travers des objets de collections uniques ayant appartenu aux plus grands champions de la petite reine.

 

- Hautes-Alpes -

 

C'est une avant-première et si vous êtes fan de cyclisme, vous devriez y faire un tour (sans mauvais jeu de mot). Montgenèvre accueille toute la semaine et jusqu'au mardi 28 mars le Musée Ephémère du cyclisme "l'Echappée". Il retrace l’histoire de ce sport, à travers des objets de collection ayant appartenus aux plus grands champions cyclistes, ou ayant marqué la légende des plus grandes épreuves.

 

 

Du maillot jaune de vainqueur du Tour de France remporté par Marco PANTANI, aux livres de routes du Tour de France des années 50, en passant par plus de 150 pièces de collection, venez revivre la magie de la petite reine à l’Espace culturel Jean Gabin  de Montgenèvre.

Pierre Maurice Courtade, le fondateur de cette exposition unique, ne cache pas sa satisfaction d'avoir réussi à monter ce projet, le projet d'une vie. " Dans le cyclisme, l'échappée est l'un des moments les plus courageux et guerriers pour les coureurs. C'est un terme qui me tient à cœur. Quand je suis rentré dans le cyclisme, j'ai eu la chance de faire partie d'une équipe qui s'appelait l'échappée et faisait partie de la FDJ. C'est un petit clin d'oeil à mon ancien patron Marc Madiot. Très jeune, j'ai collectionné les maillots. Une manière pour moi de combler mes soucis de santé et j'en ai fait mon parcours, car j'ai continué à travailler à la Française des Jeux, puis à organiser des étapes du Tour, Risoul et Pra Loup notamment."

 

 

 

Pierre Maurice Courtade, au micro d'Olivier Milleville :

 

Parmi toutes ses pièces, certaines tiennent particulièrement à coeur à Pierre Maurice. C'est notamment le cas du maillot jaune de Sean Kelly, mais pas que " Kelly ait été pendant 7 ans le meilleur coureur au monde. Il a porté ce maillot jaune pendant une seule journée et il l'a offert à Jean-Louis Gribaldi son directeur sportif. Mais il y a aussi tous les livres de route des années 50, avec des annotations des speakers du Tour de l'époque. Il y a aussi le maillot Motorola de Fabio Casartelli, décédé sur les routes du Tour le 18 juillet 1995. Ce maillot, c'est Lance Amstrong, son coéquipier de l'époque, qui l'a offert à Jean-Marie Leblanc, directeur du Tour qui m' a lui même offert ce maillot ".

 

   

 

Une collection unique qui ne cesse de grandir. En effet, Pauline Ferrand Prevost a accepté de donner toutes ses tenues de championnes pour compléter ce véritable musée du cyclisme. Un projet labellisé OR par la capitale Européenne du Sport. Ce musée éphémère quittera la doyenne des stations pour se rendre à l’Orange Vélodrome du 08 au 30 juillet prochain, sur 200 m2 d'exposition. En attendant, il est possible de le visiter jusqu'au mardi 28 mars inclus, de 14h à 20h à l'espace Culturel Jean-Gabin de Montgenèvre.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios