Hautes-Alpes : plus de sécurité routière en entreprise, c’est le message martelé par la préfecture

Hautes-Alpes : plus de sécurité routière en entreprise, c’est le message martelé par la préfecture

SECURITE / Les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail au niveau national

 

- Hautes-Alpes -

 

3.469 personnes tuées sur les routes de France en 2016 et parmi elles, 486 personnes ont perdu la vie dans le cadre de trajets professionnels. Pour le département des Hautes-Alpes, en 2016, on recense 114 accidents corporels, 175 blessés et 11 morts. Ce jeudi une opération de sensibilisation était menée envers les agents de l’unité territoriale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi. Car les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail.

Mathieu Doligez Directeur des services du cabinet du préfet des Hautes-Alpes.

Sept engagements font ainsi l’objet d’une charte que peuvent prendre les dirigeants d’entreprises comme : ne pas accepter le dépassement des vitesses autorisées, intégrer des moments de repos dans le calcul des temps de trajet ou encore encourager les conducteurs de deux-roues à mieux s’équiper. Le préfet des Hautes-Alpes qui souhaitent multiplier également ce type d’opérations de sensibilisation dans le secteur privé

Mathieu Doligez Directeur des services du cabinet du préfet des Hautes-Alpes.

À noter, le préfet des Hautes-Alpes Philippe Court a demandé aux forces de police et de gendarmerie d’intensifier leur présence sur les routes pour faire diminuer la mortalité.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios