Hautes-Alpes : imaginer des villes qui ne s'étalent plus

Hautes-Alpes : imaginer des villes qui ne s'étalent plus

URBANISME / Le Schéma de Cohérence Territoriale de l'Aire Gapençaise incite les communes à se développer sans continuer à s'étaler.

 

- Hautes-Alpes -

 

Construire le territoire de demain, c’est l’objectif du Schéma de cohérence territoriale : le SCoT. Celui de l’Aire Gapençaise a mis en œuvre une nouvelle feuille de route le 19 décembre dernier, avec des objectifs étalés jusqu’en 2019 en ce qui concerne l’habitat, le développement économique, touristique et agricole, tout en respectant la biodiversité.

 

 

 

Ce schéma doit coordonner les politiques des 80 communes de son territoire, réparties sur 3 communautés de communes et une communauté d’agglomération autour de Gap.

 

 

Stopper l’étalement urbain

Développer le territoire gapençais, oui, mais pas n’importe comment. Voilà à quoi sert le SCoT, ce Schéma de cohérence territoriale. La dernière feuille de route, validée le 19 décembre, pose des règles autour de 5 axes : « le développement économique, les formes urbaines, tout le volet paysage, un volet déplacements et mobilité et un volet sur les énergies renouvelables », explique le président du SCoT, Carmine Rogazzo.

 

Carmine Rogazzo, président du SCoT de l'Aire Gapençaise :

 

Ce Schéma définit donc l’avenir des villes et villages, en termes de logements, de services, ou encore de gestion des ressources. Des communes qui doivent arrêter de s’étendre, de s’étaler sur toujours plus de terres. « Jusqu’à présent, on construisait là où les gens avaient envie de construire. Aujourd’hui, les coûts de mise en œuvre des réseaux deviennent problématiques. L’idée, c’est d’optimiser l’espace et de rapprocher les habitats. » Concentrer les habitats, les commerces et les services, car étendre les réseaux d’eau, les réseaux de transports coûtent cher. Mais pour ce faire, il faut innover. « C’est l’objet de nos séminaires et de notre réflexion », précise Carmine Rogazzo.

 

Proposer des projets d’avenir

Imaginer de nouveaux ensembles immobiliers, bien intégrés au paysage, requalifier des zones résidentielles, des centres-villes ou centres-bourgs, réorganiser l’organisation dans la cité, mais aussi redensifier des zones d’activités ou en imaginer de nouvelles. Tout est imaginable, tant que cela se fait avec raison. Les collectivités ont jusqu’au mois de juin pour proposer leurs projets. Les plus innovants et reproductibles sur l’ensemble de l’Aire Gapençaise seront soutenus financièrement. « On a une enveloppe d’un peu plus de 180.000 euros, qui vont aider les communes. »

Des fonds principalement de l’État, via la convention des Territoires à énergie positive pour la croissance verte, mais aussi de la région PACA, pour aider les communes dans leurs études et l’ingénierie.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Alpes de Haute-Provence : des contrats de ruralité pour revitaliser nos…

TERRITOIRE / Des contrats de ruralité ont été signés ce lundi en préfecture. Six orientations à ces contrats, comme revitaliser les centres-bourgs, ou encore favoriser la transition écologique.

Alpes de Haute-Provence : une Agence Technique pour aider les communes

POLITIQUE / Pour aider à l'ingénierie, dans leurs projets de travaux, le département créer une Agence Technique Départementale.

Hautes-Alpes : "Les sublimes cabarets" dimanche 26 mars au Quattro à…

CULTURE / Patrice Péricard nous présente ce nouveau spectacle proposé par sa vingtaine de danseurs et chanteurs dans "Alpes 1 et Vous".

Hautes-Alpes : Sacré Willy une entreprise installée à Tallard qui se…

ÉCONOMIE / Avec un chiffre d’affaire de 1 million 300.000 euros en 2016, l’entreprise espère atteindre les 2 millions 300.000 euros en 2017.

Alpes du Sud : quelques rendez-vous pour aujourd'hui

SANTÉ / Colloque sur la santé mentale au travail ce lundi, au Conseil départemental des Hautes-Alpes à Gap.

Hautes-Alpes : le président de La Poste affronte les salariés en grève

SOCIAL / Philippe Wahl est venu visiter ses établissements des Hautes-Alpes, accueilli à Gap par des manifestants.

Hautes-Alpes : I Muvrini forme à la non-violence des lycéens de Gap

ÉDUCATION / Le groupe Corse, après un concert au Quattro, a tenu à sensibiliser les lycéens agricoles sur le besoin de non-violence dans la société d'aujourd'hui.

Hautes-Alpes : le CDOS 05 fait son Assemblée générale élective vendredi…

SPORT / Le Comité départemental Olympique et sportif des Hautes-Alpes fera son AG élective au Royal à 18h30

Alpes de Haute-Provence : la conjoncture économique sans sourire pour…

ÉCONOMIE / Morosité ambiante pour 2016, stagnation des chiffres d'affaires, climat anxiogène de l'attentat de Nice et perspectives peu réjouissantes pour 2017... la CCI 04 dévoile son enquête

Hautes-Alpes : Tallard rénove son passé pour se tourner vers l'avenir

ÉCHO DES COMMUNES / Plus d'1,7 million d'euros d'investissements vont être menés sur le château de Tallard.

Hautes-Alpes : Roger Didier réclame des travaux au collège Centre

ÉDUCATION / Après la grève contre la vétusté de l'établissement, le maire de Gap rejoint les manifestants en demandant aussi une réhabilitation dans les plus brefs délais.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios