Hautes-Alpes : « je suis la candidate Les Républicains / UDI », Chantal Eyméoud

Hautes-Alpes : « je suis la candidate Les Républicains / UDI », Chantal Eyméoud

POLITIQUE / Nouveau rebondissement pour les législatives, des 11 et 18 juin prochain, suite aux derniers accords conclus entre l’UDI et François Fillon. Chantal Eyméoud a été préférée à la candidature d’Arnaud Murgia pour mener campagne face à Joël Giraud.

 

- Hautes-Alpes -

 

Les conséquences du maintien de François Fillon à la course aux présidentielles, et des nouveaux accords avec l’UDI n’auront pas tardé à se faire ressentir dans les Alpes du Sud, avec comme principale annonce : le choix de revoir l’investiture de la 2ème circonscription. Circonscription pourtant acquise, en juin 2016, puis renouvelée à l’issue de la primaire de la droite, au président de Les Républicains dans le département Arnaud Murgia.

 

« Je n’étais pas partante, mais je me range derrirère le choix du parti pour la victoire de l’alternance »

 

Une décision qu’aura laissée mûrir celle qui devra, en cas de victoire le 18 juin prochain,  faire un choix entre ses mandats. Chantal Eyméoud est donc candidate pour la droite et le centre face notamment au député (PRG) sortant, et soutien d’Emmanuel Macron, Joël Giraud.

Nouvel épisode d’un long feuilleton politique, dont l’épilogue n’est pas encore programmé, qui dure depuis que le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, invité sur Alpes 1, annonçait que Chantal Eymeoud était la candidate investie par le Parti centriste. Et c’est finalement au terme de longs mois d’hésitation, rythmés par l’idée « de ne pas apporter de la division entre deux candidats de la droite et du centre sur une même circonscription », que le maire d’Embrun a finalement accepté de porter une candidature validée par les deux partis.

Une annonce qui tombe pleine campagne du candidat Arnaud Murgia, qui balisait encore jusqu’à hier soir dans le Champsaur le terrain, avec son équipe et son suppléant.

Maintenant de nouvelles questions se font jour : quels mandats Chantal Eyméoud abandonnera-t-elle au profit d’une place à l’Assemblée ? Que fera Arnaud Murgia, dont la carrière politique n’est encore qu’au préambule de sa construction, et qui devra faire le choix de poursuivre sa campagne, ou se ranger au choix de son parti ? Chantal Eyméoud lancera-t-elle un appel au président de Les Républicains 05 de la rejoindre dans sa campagne ?

De nombreuses questions qui trouveront quelques réponses ce soir à 18h, dans Au Bout l’Actu, avec Chantal Eyméoud qui répondra aux questions d’Alex Cam et Cyrielle Michard.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios