Hautes-Alpes : détruire des loups, mais pas seulement pour la SAPN

Hautes-Alpes : détruire des loups, mais pas seulement pour la SAPN

AGRICULTURE / Elle demande qu’un bilan évaluatif soit fait sur l’efficacité des prélèvements. La SAPN demande également une concertation de tous les acteurs pour mettre en place des actions favorisant la cohabitation.

 

- Hautes-Alpes -

 

La SAPN perplexe sur la gestion du loup dans les Hautes-Alpes. Alors que le Gouvernement pourrait augmenter le plafond de prélèvement de 36 à 40 canidés pour la période 2016-2017, la Société Alpine de Protection de la Nature rappelle que le canidé est protégé par des conventions internationales. La SAPN qui reconnait cependant les difficultés du pastoralisme local. Il faut donc trouver « les conditions d’une cohabitation apaisée ».

Elle demande qu’un bilan évaluatif soit fait sur l’efficacité des prélèvements. La SAPN demande également une concertation de tous les acteurs pour mettre en place des actions favorisant la cohabitation, en partant d’expériences réussies, mais aussi d’études menées sur l’évolution de la prédation ces dernières années dans les Hautes-Alpes.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios