Hautes-Alpes : Les Rapaces de Gap et Luciano Basile, c'est fini

Hautes-Alpes : Les Rapaces de Gap et Luciano Basile, c'est fini

SPORT / L'annonce a été faite ce jeudi soir lors d'une conférence de presse. Retour sur le parcours de celui appelé "Le Sorcier"

 

- Hautes-Alpes -

 

L’annonce a été faite ce jeudi soir : Luciano Basile ne sera plus coach de l’équipe de hockey sur glace des Rapaces de Gap à l'issue de l'exercice 2016/2017. Après deux saisons illustrées par une victoire en Ligue Magnus (saison 2014-2015) et en Coupe de la Ligue (saison 2015-2016), et alors que ses hockeyeurs occupent le haut du classement provisoire de la Saxoprint Ligue Magnus saison 2016-2017, l'histoire s'interrompt.

 

Un départ en fin de saison

"L'annonce intervient maintenant car il fallait enlever toute ambiguité, cela fait quelques temps que des bruits courent", explique le co-président du club Jérôme Escallier.


La décision du départ a été prise le 15 janvier dernier, "j'en ai bien sûr parlé avec mes joueurs", explique Luciano Basile. Un départ à la fin de cette saison "avec le sentiment du devoir accompli", poursuit le coach, qui souligne bien évidemment l'évolution de l'équipe première, mais aussi du hockey mineur et des effectifs, "nous sommes passés d'un entraineur à temps plein à trois entraineurs à temps plein et un préparateur physique". Trois axes à couvrir, "la couette n'est pas assez grande", explique Luciano Basile avec des budgets lourds à combler.


 

"On a un budget de milieu de tableau", L. Basile

"Cette démarche est faite pour asseoir le club, on ne veut pas disparaître ou déposer le bilan", souligne Jérôme Escallier. C'est donc l'avenir du club qui est désormais en jeu, , "c'est dur, j'ai l'impression de casser tout ce qu'on a construit", poursuit avec émotion Jérôme Escallier.


Un départ du coach du club déjà évoqué au printemps dernier, "parce qu'on a fait un résultat économique négatif. Je n'ai jamais coulé un club", explique t-il en réponse à certaines rumeurs évoquant une demande d'enveloppe trop gourmande de Luciano Basile. Une "dernière tentative" a donc été faite cette saison, mais le budget est de "milieu de tableau, on a une première place ce qui veut dire que la billetterie fonctionne. Malgré tout, on continue à perdre de l'argent".


Difficile pour Luciano Basile de retenir quelques larmes lors de cette conférence, "le départ est difficile, je n'avais pas envie de partir, le club non plus. Merci aux supporters, j'ai été soutenu comme je n'ai jamais vu. Je ne vous oublierai jamais, il y a une partie de Gap que j'emporte avec moi".

 

Quant à la suite ?

"On a une idée très précise de ce que l'on veut faire", explique le président du club, "toujours en Magnus car on a intérêt à y rester". "L'avenir à Gap sera en Ligue Magnus, on fera tout pour pérenniser", ajoute Sébastien Oprandi, le manager général.

Mais le nom du remplaçant ne sera pas dévoilé ce jeudi soir même si, selon nos sources, il devrait s'agir d'Eric Blais. Luciano Basile quant à lui dit ne pas avoir de contacts avec d'autres clubs, "je ne veux pas me retrouver à nouveau dans un club avec un plafond d'1m50. J'ai besoin d'être dans un endroit où le travail que je fais peut permettre au club d'aller de l'avant". Rappelons que ces derniers jours Lyon et Grenoble ont annoncé la prolongation des contrats de leurs coachs respectifs.

 

 

Le « sorcier », l'homme aux 6 trophées et 13 finales !

2 coupes Magnus, 2 coupes de la Ligue, 2 coupes de France, 4 trophées Camille Gélinas et treize finales en treize années de coaching partagées entre Gap et Briançon... voici les grandes lignes de la carrière de Luciano Basile dans les Hautes-Alpes :

 

2003/2004 – Devient coach des Diables Rouges de Briançon en remplacement de Juha Jokiharju. Précédemment, Luciano Basile a notamment officié derrière les bancs de l'élite italienne et espagnole ainsi qu'en 3e division allemande.

 

2004/2005 – Deuxième saison à Briançon et déjà première finale de Coupe de France (alors à Méribel). Les Diables Rouges de Luciano Basile s'inclinent 4-3 contre les Dragons de Rouen.

 

2005/2006 – Finaliste de la Coupe de France à Méribel avec les Diables Rouges, défaite 3-2 en prolongations face aux Ducs de Dijon.

 

2007/2008 – Vice-Champion de France avec Briançon, battu en final par Rouen. Des Dragons qui s'imposeront également sur la bande à Basile cette même année dans une autre finale, celle de la Coupe de la Ligue à Méribel, 4-3 en prolongations.

 

2008/2009 – Vice-Champion de France pour la 2e année consécutive. Battu en finale par Grenoble. Des Brûleurs de Loups qui, comme Rouen l'année précédente, s'imposeront également face à Briançon en finale de la Coupe de la Ligue à Méribel la même année et à nouveau sur le score de 4-3 en prolongations. Luciano Basile est élu pour la première fois « meilleur coach du championnat de France » (trophée Camille Gélinas).

 

2009/2010 – Remporte sa première Coupe de France avec Briançon à Paris-Bercy en battant les Dragons de Rouen 2-1 lors de l'exercice de la fusillade. Edo Terglav inscrit le tir au but gagnant après avoir passé le match sur le banc, touché au genou. Luciano Basile est élu « meilleur coach du championnat de France » pour la 2e fois consécutive.

 

 

2010/2011 -  Nommé sélectionneur de l'équipe d'Espagne. Troisième finale de Coupe de la Ligue avec Briançon et...troisième défaite à Méribel sur le score maudit de 4-3 en prolongations contre les Brûleurs de Loups de Grenoble !

 

2011/2012 – Retour en finale de Coupe de la Ligue, Luciano Basile et les Diables Rouges conjurent le mauvais sort sur la glace savoyarde* et soulèvent enfin ce fameux trophée qui semblait vouloir leur échapper grâce à une victoire 4-1 sur les Pingouins de Morzine-Avoriaz. (*Coupe de France et Coupe de la Ligue confondues, Luciano Basile et les Diables Rouges auront disputé pas moins de six finales en huit ans sur la patinoire olympique ! Mais ils auront dû essuyer cinq échecs consécutifs avant de s'imposer là-bas).

 

2012/2013 – Vainqueur pour la seconde fois de la Coupe de France avec les Diables Rouges de Briançon 2-1 aux face aux Ducs d'Angers à Bercy. Luciano Basile met la main, au passage, sur un 3e trophée Camille Gélinas et devient l'entraîneur le plus récompensé à titre individuel dans l'histoire de la Ligue Magnus.

 

2013/2014 – L'année de la consécration. Il gagne son premier titre de champion de France avec  Briançon lors d'un 7e match décisif à René Froger face aux Ducs d’Angers.

 

 

Quelques semaines plus tard, Luciano Basile et les Diables Rouges se séparent après 11 ans d'histoire commune. Le « sorcier » italo-Canadien signe alors un contrat avec les Rapaces de Gap. Cette année-là, il mènera également la sélection espagnole à la médaille d'or aux championnats du monde groupe B en Division 2.

 

2014/2015 – Première année à l'Alparena et premier titre avec Gap ! Luciano Basile conduit les Rapaces à la Coupe Magnus pour la 1ère fois depuis 36 ans dans la capitale douce. Les Gapençais dominent les Spinaliens de Philippe Bozon en finale. Luciano Basile devient le premier coach à remporter deux titres de champions de France consécutifs avec deux équipes différentes. Il est élu pour une 4e fois « meilleur coach du championnat de France ».    

 

 

2015/2016 – Back to Méribel...cette fois derrière le banc des Rapaces de Gap. Les Haut-Alpins l'emportent 4-2 sur les Dragons de Rouen. Luciano Basile soulève la dernière Coupe de la Ligue de l'histoire ! Un joli clin d'oeil du destin tant ce trophée lui aura échappé par le passé.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios