Hautes-Alpes : les raisons de dire non au Monte-Carlo

Hautes-Alpes : les raisons de dire non au Monte-Carlo

SPORTS / Stéphane Passeron, pourtant à la Direction des Sports à Gap, s'oppose à la venue du Rallye Monte Carlo.

 

- Hautes-Alpes -

 

Les avis dissonent au sein de la ville de Gap, sur l’arrivée du Rallye Monte-Carlo. Alors qu’officiellement, la municipalité se dit fière d’accueillir une compétition automobile de niveau mondial, Stéphane Passeron, qui travaille à la Direction des Sports de la ville, n’hésite pas à dénoncer publiquement une telle organisation.

En 10 points, dans un communiqué envoyé à la presse, il dénonce cette manifestation « en totale contradiction avec les discours sur l’exemplarité en matière de protection de l’environnement, d’économie d’énergie, de lutte contre le changement climatique ». Il met évidemment en cause le CO2 rejeté par les participants. Un Rallye qui emprunte, en plus, « des routes protégées par la directive européenne Natura 2000. »

 

La vidéo est repartagée par Stéphane Passeron, dans son communiqué.

 

Apologie de la vitesse, du risque, de la pollution

La Sécurité Routière est mise à mal, selon Stéphane Passeron, qui estime que le Monte-Carlo « promeut la vitesse », « les comportements dangereux ». D’ailleurs, il dénonce le fait que plusieurs entrainements se soient faits sur des voies publiques, sans informations auprès des riverains, mettant en danger leur sécurité.

Par ailleurs, il regrette les nuisances en termes de bruit pour les populations, mais aussi la faune locale. Une pollution également liée au public, qui laisserait « abondamment » des déchets sur les sites. Dernier point dénoncé, le « gaspillage des finances publiques (…) inutile en temps de crise. »

 



1 commentaire

Laisser un commentaire
  1. bobdmst 25/10/2017 19:44:39

    et la montagne est plus belle....

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Alpes du Sud : les chiffres du chômage pour le mois d’octobre ont été…

ÉCONOMIE / Sur un mois, dans nos deux départements, le chômage est en hausse.

Hautes-Alpes : 100ème congrès des maires, « un discours rassurant du…

POLITIQUE / La députée La République En Marche des Hautes-Alpes, défend et soutien le discours du président de la République sans réserve.

Hautes-Alpes : l’état du train inquiète sénatrice et députée

POLITIQUE / Pascale Boyer, députée, a saisi le gouvernement par une question écrite concernant l’avenir de la ligne entre Grenoble, Veynes et Gap. Pendant ce temps, la sénatrice Patricia Morhet-Richaud interroge la Ministre des Transports sur les délais de réservation du train de nuit Paris-Briançon

Hautes-Alpes : 4ème salon "Les femmes d'abord" à Tallard ce week-end.

LOISIRS / Anne Baudry, organisatrice de ce salon, était l'invitée d'"Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia ce vendredi à 12h30

Hautes-Alpes : Stéphane Scarafagio réélu président du BTP 05

SOCIÉTÉ / Deuxième mandat de trois ans pour l’Embrunais.

Hautes-Alpes : la piste KL de Chabrières à Vars, piste de tous les records

ÉCHO DES COMMUNES / Dernier épisode sur la commune de Vars.

Alpes du Sud : 11.000 litres de déchets ramassés sur le lac de Serre-Ponçon

ENVIRONNEMENT / La LPO PACA en appelle aujourd’hui à la responsabilité collective.

Alpes du Sud : des événements importants pour aujourd'hui

SOCIÉTÉ / Sexisme ordinaire, harcèlement sexuel au travail et violences faites aux femmes : des thématiques abordées ce vendredi en préfecture des Alpes de Haute-Provence.

Alpes de Haute-Provence : sécheresse 2017, vous pouvez signaler vos dommages

SOCIÉTÉ / La ville de Digne les Bains demande aux particuliers de signaler les dommages constatés par courrier à l’attention de madame le Maire avant le 15 février 2018

Hautes-Alpes : restauration du patrimoine et sa mise en valeur avec l'association…

ÉCHO DES COMMUNES / Quatrième épisode sur la commune de Vars

Hautes-Alpes : restauration du patrimoine, mais aussi édition d'un livre…

ÉCHO DES COMMUNES / Quatrième épisode sur la commune de Vars

Hautes-Alpes : Christophe Pierrel souhaite provoquer une réunion publique…

ENVIRONNEMENT / Si le maire de Gap ne souhaite pas de réunion publique sur la question de l’eau, son opposant socialiste invite les gapençais à une réunion d’information et de débat.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios