Hautes-Alpes : « vins des Hautes-Alpes », un nouveau site internet pour la promotion des vins du territoire

Hautes-Alpes : « vins des Hautes-Alpes », un nouveau site internet pour la promotion des vins du territoire

AGRICULTURE / Indication Géographique Protégée depuis 2009, les vins des Hautes-Alpes partent à la conquête d’Internet pour faire connaitre le travail des vignerons du département.

 

- Hautes-Alpes -

Lorsque l’on parle de vins dans les Alpes du Sud, on pense bien souvent aux vins des coteaux de Pierrevert. Mais les vins de pays des Hautes-Alpes ont une histoire et un futur qui s’écrit depuis peu à travers le travail de passionnés, bien décidé à exister aussi à travers les nouveaux outils de communications et notamment avec ce nouveau site : Vins des Hautes-Alpes 

 

Le vin des Hautes-Alpes, une histoire qui remonte au Moyen Âge

Au Moyen Âge, les vignobles se situaient sur les Coteaux de Remollon et de Saint-André-d’Embrun, avant leur disparition durant le phylloxéra. Depuis la réintroduction, en 1932, de la vigne, où est produit un vin de table à Tallard, le vignoble connaît un essor remarquable. Grâce à une recherche de cépages de qualité depuis 1950, les producteurs pourront prétendre à l'obtention du label Vin de pays depuis 1984.

 

Indication Géographique Protégée depuis 2009

Bénéficiant de cette appellation, grâce à l'attribution d'indication géographique protégée (IGP départementale), le vin de pays des Hautes Alpes est produit sur la rive droite de la Durance, sur les éboulis schisteux des bas de falaises ou sur les versants de la rivière, qui sont parmi les plus élevés de France entre 600 et 1000 mètres d’altitude. « Avec 130 hectares de vignes en production, le vignoble haut-alpin fait figure de micro-vignoble à l’échelle mondiale, mais il a toute sa place dans la diversité des vins français », rappelle Marc Allemand, président du Syndicat des vignerons haut-alpins.

En savoir plus >>> les huits vignerons des Hautes-Alpes

   

À la découverte de l’histoire et des spécificités des vignobles

En naviguant sur le site le visiteur ira à la découverte de l’histoire et des spécificités des vignobles. Avec une très grande majorité des vignobles plantés sur les coteaux de la Durance et dans la vallée de l’Avance, mais aussi avec un domaine à Embrun. Un tiers du vignoble du département est cultivé en bio. « Cette situation particulière et les fortes amplitudes thermiques qui en découlent tempèrent les influences sudistes que l’on sent déjà dans notre région et confèrent à nos vins une belle fraîcheur », peut-on également lire sur le site.

Alors, un conseil : sortez des sentiers battus et laissez vous guider sur les routes des vins des Hautes-Alpes …



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios