Hautes-Alpes : fermeture RN 94, l'UPE 05 demande « des mesures exceptionnelles » de la part de l'État

Hautes-Alpes : fermeture RN 94, l'UPE 05 demande « des mesures exceptionnelles » de la part de l'État

TRANSPORT / Le syndicat patronal des Hautes-Alpes en demande plus et tire la sonnette d’alarme quant aux conséquences de la fermeture de la RN pour l’économie d’une partie du département.

 

-Hautes-Alpes-

« Tout est mis en œuvre par les services de l’État et du Département des Hautes-Alpes pour limiter les désagréments et faire en sorte que la RN 94 soit rouverte dans les deux sens de circulation dans les plus brefs délais », indiquaient hier les services de la préfecture. Une affirmation qui n’aura pas rassuré le syndicat patronal des Hautes-Alpes, l’UPE 05, qui demande aujourd’hui que « l’État prenne ses responsabilités » en mettant en place « des mesures exceptionnelles. Il s’agit là d’un enjeu vital pour la survie économique de notre économie et du cœur touristique de notre département. »

En savoir plus >>> Hautes-Alpes : la RN 94 fermée en journée suite à l'éboulement

 

Des mesures pas à la hauteur

« Comment peut-on envisager la fermeture de l’axe principal du département, véritable artère économique, en journée pendant plus de 15 jours », s’interroge le syndicat patronal, insistant sur le fait que ce sont « l’ensemble des entreprises des Hautes Alpes qui sont impactées par le manque de réactivité de l’État et les dispositifs inappropriés mis en place. »

Des critiques et des propositions. Ainsi l’UPE demande :

La mise en place de travail de nuit pour limiter au maximum l’impact de la fermeture

La possibilité pour les transporteurs haut alpins qui sont habitués aux routes sinueuses de pouvoir circuler sur les déviations mises en place dans les deux sens de circulation.

Le président de l'UPE 05, Laurent Brutinel, qui constate également l'ensemble des problématiques que rencontre le nord du département en terme routier, et se demande si demain il faudra passer « un brevet de pilote d’hélicoptère pour se déplacer. »

 

Réunion en préfecture cet après-midi entre le préfet et le président de l’AMF 05

Une demande de l’UPE 05 également relayée par le président de l’Association des Maire de France 05 (AMF 05), Jean-Michel Arnaud. « En concertation avec le maire de Saint-Martin-de-Queyrières, Serge Giordano concerné par l'éboulement, je demande la mise en place de travail de nuit pour limiter au maximum l’impact de la fermeture de la RN 94. »

L’élu qui annonce également s’entretenir sur le sujet avec le préfet des Hautes-Alpes, cet après-midi.

 

Laurent Brutinel, président de l'UPE 05 sur Alpes 1 :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios