Hautes-Alpes : "Tous Migrants" en marche jusque devant la sous-préfecture de Briançon

Hautes-Alpes : "Tous Migrants" en marche jusque devant la sous-préfecture de Briançon

SOCIÉTÉ / Ce mouvement citoyen, né il y a 15 mois après l'arrivée des premiers migrants sur le sol briançonnais, demande des garanties pour que les nouveaux arrivants de Calais puissent construire leur parcours de demandeurs d'asile, sans avoir la crainte d'être "expédiés" dans des CADA éloignés de plusieurs centaines de kilomètres

 

- Hautes-Alpes -

Le mouvement citoyen « Tous Migrants » en marche jusque devant le perron de la sous-préfecture de Briançon ce mercredi. Un collectif formé il y a 15 mois, au lendemain de l’arrivée dans la Ville Fortifiée des premiers ressortissants étrangers suite au drame migratoire. Cette démarche symbolique, organisée ce mercredi et rassemblant une cinquantaine de personnes, avait pour but de protester contre ce qui est considéré comme des « pressions administratives, policières, judiciaires ou civiles » menées à l’encontre de ces étrangers. « Tous Migrants » prend pour exemple le premier groupe arrivé il y a un an dans la Ville Fortifiée. 21 personnes dont certaines ont été, selon le collectif, « réorientées de manière expéditive au bout de sept mois vers des centres d’accueil de demandeurs d’asile éloignés de plusieurs centaines de kilomètres, sans tenir compte du travail de reconstruction » entamé par ces personnes sur le territoire. Des décisions qui « bafouent », toujours selon le mouvement, « le droit de chacun à choisir sa propre vie ». Il demande une garantie concernant le dernier groupe de 24 personnes accueilli à Briançon en Centre d’Accueil et d’Orientation de pouvoir poursuivre leur parcours de demandeur d’asile. Un texte a été transmis à la sous-préfète, Isabelle Sendrané. Une pétition est également en ligne.



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios