Hautes-Alpes : venue de Ségolène Royal, les JA s’impatientent

Hautes-Alpes : venue de Ségolène Royal, les JA s’impatientent

AGRICULTURE / Le syndicat juge la promesse de la Ministre de l’Écologie de se déplacer dans le département constater les dégâts de la prédation comme un « effet d’annonce »

 

- Hautes-Alpes -

Malgré les appels, malgré les relances, la Ministre de l’Écologie Ségolène Royal semble rester sourde aux demandes des agriculteurs des Hautes-Alpes. Voilà en quelques mots ce que dénoncent les Jeunes Agriculteurs. Le syndicat reste dans l’attente de la venue de la Ministre, venue promis au lendemain de la Ferme de la Colère qui s’était installée en septembre 2015  sur le parvis de la préfecture à Gap, et confirmée en juillet dernier. Relancée, le cabinet de Royal « n’a pas jugé utile de donner suite à nos appels pour fixer cette visite ». Des « paroles en l’air » qui exaspèrent les responsables du syndicat, jugeant « plus facile de faire des promettes puis de botter en touche que de venir dans les Hautes-Alpes rencontrer les agriculteurs pour parler du sujet très épineux de la prédation. Notamment à la veille des élections présidentielles, il vaut certainement mieux pour elle laisser les éleveurs dans la gueule du loup que de se mettre l’électorat écologiste à dos ! ».

Une relance a récemment été faite par les Jeunes Agriculteurs, le syndicat a proposé à Ségolène Royal de venir dans l’une des fermes durant l’hiver, « peut être que cette solution sera plus supportable que de voir réellement les contraintes auxquelles doivent faire face les éleveurs et bergers : regroupement en parc de nuit sur un alpage, toujours bien plus facile à dire depuis son bureau Boulevard Saint Germain que de le faire à 2.000 mètres d’altitude dans le brouillard ».  

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios