Hautes-Alpes : SNCF, les annonces de la région PACA font bondir la gauche

Hautes-Alpes : SNCF, les annonces de la région PACA font bondir la gauche

TRANSPORT / Joël Giraud, Sophie Camard ou bien encore Karine Berger réagissent

 

- Hautes-Alpes -

« Que Christian Estrosi retrouve la raison », lance Joël Giraud. Le député PRG des Hautes-Alpes s’insurge contre la décision prise par la Région PACA de suspendre toute négociation avec la SNCF. Le Parlementaire demande au président de « considérer que le rail est le meilleur moyen de désenclavement pour amener des milliers de touristes qu’il ne parviendra pas à mettre tous dans des cars ». Pour rappel, la région envisage de développer l’alternative au rail par la route. Joël Giraud demande également de la lisibilité en service TGV et TER pour la saison touristique hivernale dès le 1er janvier prochain.

 

Christian Estrosi "préfère le tour de force médiatique" selon Sophie Camard

Quant à Sophie Camard, conseillère fédérale EELV en région PACA, elle estime que la région aurait dû poursuivre les discussions avec la SNCF, pour négocier la facture ou bien encore l’augmentation des pénalités que doit payer la SNCF.

 

 

Quant à la piste envisagée de faire circuler des cars sur certaines lignes, c’est en « dépit du bon sens écologique » pour Sophie Camard.

« La droite française aurait-elle trouvé son Donald Trump » s’interroge Karine Berger

 

 

« Le projet de la droite de privatiser le ferroviaire n’est que le début de leur volonté de faire disparaitre l’ensemble des services publics et la notion même d’égalité des territoires et des habitants (…) notre Département fait un bond en arrière de 141 ans, 1875 date de la mise en circulation du train dans le département » poursuit la députée PS des Hautes-Alpes.


 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios