Hautes-Alpes : Briançon 2, "mieux vaut une vérité qui fait mal qu'un mensonge qui réjouit"

Hautes-Alpes : Briançon 2, "mieux vaut une vérité qui fait mal qu'un mensonge qui réjouit"

POLITIQUE / C'est par un proverbe que Romain Gryzka et Sonia Audo répondent à Gérard Fromm et Aurélie Poyau, après la diffusion de tracts du binôme LR/UDI

 

- Hautes-Alpes -


Alors que le second tour aura lieu ce dimanche sur le canton de Briançon 2, pour ces élections départementales partielles opposant deux binômes, c'est une histoire de tracts qui désormais marque les dernières heures de la campagne. Un tract du binôme LR/UDI Romain Gryzka et Sonia Audo qui a suscité la colère de leurs opposants de gauche, Aurélie Poyau et Gérard Fromm. "Non à une mini-jungle de Calais dans le Briançonnais", "Stop au système Fromm" ou encore "L'aide aux communes ? Le canton grand perdant", autant de thèmes qui sont opposés aux anciens élus du Conseil Départemental par le binôme de droite.


Si Gérard Fromm et Aurélie Poyau dénonçaient une campagne "au fond des égoûts", Romain Gryzka et Sonia Audo répondent : "En ce qui nous concerne, seul l'avenir du Briançonnais et de ses habitants nous anime", ouvrent-ils leur droit de réponse. Avant d'appeler à conclure "cette campagne dans la sérénité" et d'amener un proverbe : "Mieux vaut une vérité qui fait mal qu'un mensonge qui réjouit".

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios