Hautes-Alpes : arrêtez de fumer en seulement un mois

Hautes-Alpes : arrêtez de fumer en seulement un mois

SANTÉ / Le Ministère de la Santé lance le "Moi(s) sans Tabac", pour arrêter de fumer avec l'aide de professionnels de la santé.

 

- Hautes-Alpes -

 

Un mois pour arrêter de fumer : le défi est national, pour le mois de novembre prochain. Une opération inscrite dans le Programme national de réduction du tabagisme 2014-2019 et dans le Plan cancer 3. Dans la région, c’est l’Agence de santé PACA qui coordonnera le dispositif, avec l’aide du Codes, le comité départemental d’éducation à la santé. Le Codes 05 qui réunissait plusieurs professionnels de santé ce mardi, dans les locaux de l’ARS à Gap.

 

Un mois pour arrêter

16 millions de fumeurs en France, 58% qui déclarent avoir envie d’arrêter, selon Tabac Info Service, plateforme d’aide du Ministère de la Santé. Le Gouvernement lance l’opération « Moi(s) sans tabac » en novembre, s’inspirant de la Grande-Bretagne, avec le dispositif « Stoptober » mis en place en 2012. « L’objectif, c’est de proposer à l’ensemble des fumeurs un arrêt total de leur consommation, durant tout le mois de novembre », annonce le docteur Laurence Sauvignet, conseillère technique au Codes 05. Ce mardi à Gap, elle fait de l’information et de la prévention auprès des acteurs de santé des Hautes-Alpes.

Ce sont eux, en effet, qui inciteront les fumeurs à tenter le défi : arrêter de fumer en un mois. « Beaucoup d’études ont montré que lorsque vous ne fumez pas pendant plus de 30 jours, les syndromes sont vraiment minorés et c’est là qu’il y a les plus d’arrêts qui peuvent durer dans le temps. »

 

 

Des volontaires coachés

Une grande campagne de communication sera lancée en octobre. Les professionnels de santé, généralistes, médecins du travail, associations, informeront les fumeurs de l’organisation du « Moi(s) sans tabac » en novembre. « La campagne médiatique donnera aux gens le mode d’emploi. Ils passeront par Tabac Info Service. Ce n’est pas obligatoire, mais ce sera la voie la plus simple. Et via Tabac Info Service, ils auront les renseignements pour pouvoir se fournir en kit d’aide à l’arrêt », précise le Docteur Laurence Sauvignet.

Des volontaires qui seront coachés durant un mois, par des tabacologues, en face à face ou par des moyens de communications numériques. Le tabac qui tue près de 70.000 personnes par an en France. Notez que selon l’OFDT, groupement d’intérêt public qui étudie les drogues, la vente de tabac est repartie à la hausse en 2015, après avoir baissé continuellement depuis 2010. 56.323 tonnes se sont ainsi vendues en France.

 

 

 

Docteur Laurence Sauvignet, conseillère technique au Codes 05 :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios