Hautes-Alpes : le Procureur dénonce les actions virulentes des No-THT

Hautes-Alpes : le Procureur dénonce les actions virulentes des No-THT

JUSTICE / Une vingtaine de personnes, au visage dissimulé, se sont introduits sur un chantier RTE à L'Argentière-la-Bessée. RTE a porté plainte.

 

- Hautes-Alpes -

 

Six personnes interpellées et placées en garde à vue, après une irruption sur un chantier de RTE ce lundi à L’Argentière-la-Bessée. Une vingtaine d’opposants anti-THT, « dont la majorité avait le visage dissimulé » selon le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, ont pénétré sur ce site d’assemblage de pylônes. RTE a porté plainte, pour vols et dégradations.

Les NO-THT dénoncent « la criminalisation et la répression policière disproportionnée au regard des faits qui se sont produits ». Lors de leur garde à vue, les six individus ont gardé le silence. Les perquisitions n’ont rien donné selon le parquet, qui a décidé de clôturer la procédure. Pour autant, Raphaël Balland dénonce des actions militantes se traduisant par des « infractions planifiées, médiatisées et régulièrement réitérées. »

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios