Hautes-Alpes : la Cimade dénonce des réfugiés maltraités par la préfecture

Hautes-Alpes : la Cimade dénonce des réfugiés maltraités par la préfecture

SOLIDARITÉ / L’association de défense des droits des réfugiés appelle au rassemblement à Gap, Esplanade de la Paix, à 10h30 ce samedi.

 

- Hautes-Alpes -

 

Arrestations ciblées, assignations abusives, menaces… les accusations sont lourdes. La Cimade 05 accuse la préfecture des Hautes-Alpes de maltraiter les demandeurs d’asile. L’association de défense des droits des réfugiés qui appelle au rassemblement à Gap, Esplanade de la Paix, à 10h30 ce samedi.

 

Pression des pouvoirs publics sur ces familles

La Cimade 05 veut sensibiliser la population sur ce qu’elle juge comme des dérives, à la limite de la légalité. « On constate que depuis le mois de janvier, plus aucune régularisation, pratiquement, n’a eu lieu », regrette Marie-Odile Lannoy, la coordinatrice de la Cimade des Hautes-Alpes. « Il y a une espèce de pression sur les personnes, pour qu’elles s’en aillent, clairement. » L’association qui dénonce notamment l’ambiance aux cœurs des réunions d’informations organisées cet été, au sein de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Mais aussi la séparation des couples, lorsque l’un des conjoints est malade. Seul celui-ci peut rester en France, l’autre étant expulsé. L’association qui s’est mobilisée en mars pour défendre un artiste cubain installé à Gap depuis 6 ans, un Albanais en France depuis 3 ans et interpellé en avril, ou encore ses parents séparés de leurs enfants en avril dernier, déboutés dans leur demande d’asile.

 

Marie-Odile Lannoy, coordinatrice Cimade 05 :



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios