Hautes-Alpes : mobilisation anti THT à La Saulce, des manifestants en garde à vue

Hautes-Alpes : mobilisation anti THT à La Saulce, des manifestants en garde à vue

SOCIÉTÉ / Une mobilisation avait lieu ce dimanche au péage de l'A51, des barrières d'autoroute ont été dégradées

Photo prétexte No THT

 

- Hautes-Alpes -

Des placements en garde à vue après la mobilisation anti THT ce dimanche. Une trentaine de manifestants s’est réunie dans l’après-midi à Tallard, puis au péage de l’A51 à La Saulce. Des barrières de péage ont ainsi été dégradées, selon le parquet de Gap. Deux gendarmes réservistes auraient été légèrement blessés selon nos confrères du Dauphiné Libéré. Trois personnes ont donc été interpellées puis placées en garde à vue pour dégradation et rébellion. Le collectif Calucha a voulu faire entendre son mécontentement dans la foulée, en appelant à un rassemblement à 19h ce dimanche soir, devant la gendarmerie de Gap.

Le maire de Tallard et président de la communauté de communes, Jean-Michel Arnaud, a condamné ces actes. « Je souhaite une réponse de la justice prompte et sévère. Cela suffit ! La France n’est pas une anarchie ».

 

 

Karine Berger, Députée socialiste des Hautes-Alpes, demande une « condamnation exemplaire par la justice. Dans une période où nos forces de l’ordre doivent assurer la protection de tous les Français face au terrorisme, il est inacceptable qu’elles soient accaparées par ce type d’action coup de poing. »

Le collectif No THT a tenu à réagir dans la nuit, en dénonçant « l’amateurisme » des gendarmes du PSIG qui auraient plaqué plusieurs militants au sol « sans discussion » alors que le rassemblement se déroulait dans une ambiance « bon enfant ». L’un d’entre eux aurait été blessé au nez.



2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios