Hautes-Alpes : nouvel espoir pour la réanimation à Briançon

Hautes-Alpes : nouvel espoir pour la réanimation à Briançon

SANTE / Un avenant au Schéma Régional d’Organisation des Soins laisse espérer à l’équité de l’accès aux soins de réanimation, donc au maintien du service à Briançon

Hautes-Alpes - C’est un avenant qui laisse espérer la survie de la réanimation à Briançon. Fin octobre dernier, l’ARS (Agence Régionale de Santé) a lancé un avis de consultation pour réviser son Schéma Régional d’Organisation des Soins, ou SROS. 16 avenants à ce schéma sont donc soumis à avis, parmi eux, l’un annonce l’implantation des unités de réanimation doit se faire selon « le potentiel d’activité important », notamment avec un bassin significatif de population. Critère qui pêche pour l’hôpital de Briançon. Mais cet impératif pourrait être revu afin de répondre à « l’équité de l’accès aux soins de réanimation ».

Le candidat sans étiquette aux municipales de Briançon, Romain Gryzka, reste toutefois prudent. Il demande à ce que soit étudié la possibilité de créer des « territoires de santé Hautes-Alpes Nord et Hautes-Alpes Sud », qui justifierait l’obtention d’un label d’hôpital transfrontalier et d’hôpital de montagne pour Briançon. Romain Gryzka demande également d’inclure le temps maximum d’accès à la réanimation, pour prendre en compte l’éloignement des autres offres telles que Gap et Grenoble. « La vision technocratique de la santé ne correspond pas à la réalité du terrain où les contraintes naturelles, économiques et humaines ne sont pas les mêmes dans le Briançonnais qu’ailleurs », écrit-il.

Pour rappel, il est envisagé le transfert de la réanimation de Briançon vers Gap à l’horizon 2016.


0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios