Alpes de Haute-Provence : le Département fait le point pour débuter 2021

Alpes de Haute-Provence : le Département fait le point pour débuter 2021

ÉCONOMIE / L'impact financier du Covid-19 s'élève à un peu plus de 3,5 millions d'euros pour le Département

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence fait le point pour débuter 2021. C’est dans cette optique que son président René Massette a convoqué la presse ce jeudi avec de nombreux sujets d’actualité sur la table. Avant de se projeter sur cette nouvelle année, l’élu bas-alpin est revenu sur l’impact financier du Covid-19 qui a foudroyé l’économie française. Une épidémie qui a coûté un peu plus de 3,5 millions d’euros de dépenses au Département.

 

Dans le détail :

- 320.000 € au fonds régional de soutien aux entreprises

- 211.000 € promotion du tourisme

- 50.000 €  maintien des moyens accordés aux services d'aide aux personnes vulnérables

-140.000 €  aides au mode agricole

- 265.000 €  achat de matériel de protection

- 152.000 € tablettes des collèges

- 346.000 € pertes des musées

- 130.000 € aides alimentaires

- 15.000 € stock de masques 

- 110.000 € primes auprès des services d'aides à domicile

Bien que l’impact économique de la pandémie ne s’arrête pas avec cette nouvelle année, la signature ce mardi du Contrat d’Avenir entre l’État et la Région Provence Alpes Côte d’Azur marque une nouvelle étape du plan de relance.

 

« On va notamment arranger l’ethnopôle et on va planter un champ de lavande », René Massette

 

Un contrat de 5,1 milliards d’euros afin de mettre en place des projets structurants au sein des six départements de la Région. Pour les Alpes de Haute-Provence, 42 initiatives ont été mises en avant pour un montant total de 120 millions d’euros. Tour d’horizon de ces projets avec René Massette.

Finalement, le sort des neuf stations de ski du département a bien entendu été évoqué alors que l’ouverture des remontées mécaniques n’est toujours pas d’actualité. « Une situation catastrophique » pour le président du Conseil départemental qui « espère pouvoir ouvrir aux vacances de février sinon on aura une saison qu’avec des charges et pas de recettes ». Notez que le Département gère directement les stations de Pra-Loup et de Val d’Allos.

 

M.Bonnefoy



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios