Haute-Provence : commerces non essentiels, la CCI demande une ouverture sur rendez-vous

Haute-Provence : commerces non essentiels, la CCI demande une ouverture sur rendez-vous

ÉCONOMIE / « Il en va de la survie de nos établissements » pour la CCI et les unions commerciales des Alpes de Haute-Provence

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La CCI et les unions commerciales des Alpes de Haute-Provence demandent la réouverture des commerces non essentiels dès ce jeudi. Pour elles, les fermetures décidées par l’Etat du fait de la crise sanitaire « accentuent les distorsions de concurrence » entre les pures players de la vente en ligne et le commerce physique « assujetti à des obligations sociales et fiscales ». Alors que les fêtes de fin d’années, représentent « 50% du chiffre d’affaires » pour de nombreux professionnels et en cette veille de black Friday, la CCI souhaite l’annulation de l’édition 2020 de cet évènement commercial, l’encadrement des campagnes de publicité des acteurs du commerce électronique, mais aussi l’autorisation d’ouverture des commerces dits non essentiels dès le 2 décembre, ou « à défaut une possibilité d’accueillir sur rendez-vous » les clients dès le 12 novembre. « Il en va de la survie de nos établissements » terminent la CCI et les unions commerciales des Alpes de Haute-Provence.

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios