Alpes de Haute-Provence : « J.-J. Lachamp ne rassemble pas »

Alpes de Haute-Provence : « J.-J. Lachamp ne rassemble pas »

POLITIQUE / Jean-Yves Roux est candidat à sa succession pour les élections sénatoriales fin septembre

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Il se représente pour un nouveau mandat au Sénat pour « continuer le travail réalisé depuis six ans, et défendre la ruralité et la montagne ». Jean-Yves Roux sera présent face aux grands électeurs le 27 septembre prochain « comme candidat Divers Gauche ». Car la gauche se divise aujourd’hui, avec Jean-Jacques Lachamp, président de l’AMFR 04, qui dépose candidature en avançant unifier la gauche. « J’ai le soutien du PRG, le PS départemental ne se prononce pas sur le vote. J’ai le soutien de Daniel Spagnou qui m’a dit que j’étais son successeur. Une partie des ¾ du bureau des maires ruraux de France me soutiennent dans cette campagne, tout comme le président du groupe de la majorité départementale et président de la DLVA, Jean-Christophe Pétrigny. Aujourd’hui, Jean-Jacques Lachamp ne rassemble pas tous les partis et tous les maires ruraux », réagit Jean-Yves Roux.

Le sénateur veut d’une ruralité qui puisse s’appuyer sur l’ingénierie de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, qui amène « sa technicité avec des personnels de l’État qui interviennent dans nos territoires ». Une technicité qui pourrait permettre de lever plus de fonds européens. Retrouvez l'intégralité de l'entretien ici

 

C. Cava Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios