Alpes de Haute-Provence : « la saison s'est bien tenue mais la chute du chiffre d’affaires sera une réalité »

Alpes de Haute-Provence : « la saison s'est bien tenue mais la chute du chiffre d’affaires sera une réalité »

ÉCONOMIE / TOURISME / Julien Martellini, directeur de l'Agence de Développement Économique et Touristique des Alpes de Haute-Provence, était l'invité du "8:30" ce mercredi matin

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Face à la crise sanitaire, le niveau d’incertitude était maximal « mais les professionnels sont plutôt satisfaits, la saison enregistre une bonne tenue ». Le bilan n’est pas terne pour le tourisme dans les Alpes de Haute-Provence selon Julien Martellini, le directeur de l’Agence de Développement. « On sort par le haut », explique t-il dans le « 8 :30 » malgré une saison qui a commencé plus tard pour le thermalisme et l’hôtellerie de plein air. « Les Français se sont fortement déplacés dans le département, c’est 12 % d’augmentation alors que la clientèle française représente déjà 87 % de fréquentation ». Le directeur prévoit une saison soit à l’équilibre, soit avec une légère baisse, « mais la chute du chiffre d’affaires sera une réalité ». Avec la crise sanitaire, les cartes de la fréquentation auront néanmoins été rebattues puisque les excursionnistes venant passer une journée dans le département ont été davantage friands des Alpes de Haute-Provence, « c’est + 10 % par rapport à 2019 ».

 

Malgré le confinement, les entreprises se créent

Il faudra attendre encore un peu pour connaître précisément l’impact économique du coronavirus sur les entreprises bas-alpines. Mais un enseignement se fait déjà jour : si en 2019, une entreprise se créé par mois « ce qui est déjà un très bon ratio », en 2020, elles étaient deux par mois à voir le jour. Retrouvez l'intégralité de l'entretien ici

 

C. Cava Michard


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios