Ubaye : Pierre Bernard-Reymond demande un referendum sur l’avenir de l’Ubaye.

Ubaye : Pierre Bernard-Reymond demande un referendum sur l’avenir de l’Ubaye.

Le serpent de mer…le rattachement de la vallée de l’Ubaye aux Hautes-Alpes…une anomalie géographique selon certains.

Pour Pierre Bernard-Reymond, il est légitime aujourd’hui de s’interroger sur le découpage territorial d’une institution crée sous la Révolution il y a plus de 200 ans. L’ancien sénateur estime que le département demeure une institution importante pour la démocratie, l’aménagement du territoire et un développement économique équilibré.

« Le découpage des départements ne doit pas être figé par un contexte qui prévalait il y a deux siècles »

Dans son communiqué, Pierre Bernard-Reymond explique que lors de la réforme de 2014 « l’interrogation sur l’appartenance de tel ou tel canton, ou de telle ou telle vallée à un département ou à un autre, lorsque le nombre de cantons des alpes de Haute-Provence a été divisé par deux et que celui de Barcelonnette est passé de 11 à 16 communes, n’a pas été évoquée »

Pour lui, plusieurs éléments plaident en faveur d’une telle interrogation :

« Le caractère de Haute Montagne de ce canton n’est pas à démontrer. Barcelonnette s’étale de 1115 à 2680 mètres. Sur les 14 communes qui constituent ce canton une majorité a une altitude minimale supérieure à 1000 mètres. Le caractère alpin de ce canton l’emporte incontestablement par rapport au caractère provençal des autres régions des Alpes de Haute-Provence. Les distances du chef-lieu de canton aux chefs-lieux des deux départements montrent que Barcelonnette est plus proche de Gap que de Digne. Mais surtout par rapport à l’époque où fut décidée la création des départements, la réalisation du barrage de Serre-Ponçon et l’attractivité de son lac a créé un pôle touristique de première importance qui n’est pas sans influence sur les relations humaines et économiques entre le canton de Barcelonnette et les Hautes-Alpes. »

Pour l’ancien maire de Gap, on comprend aisément que des habitants de ce canton puissent s’interroger en toute objectivité sur l’éventuelle appartenance aux Hautes-Alpes.

« Cette question doit être étudiée dans un esprit de dialogue et d’objectivité et non de concurrence entre deux départements » poursuit Pierre Bernard-Reymond, en spécifiant que la décision doit revenir aux citoyens concernés.

D’où cette idée d’organiser un référendum qui permettrait à tous les habitants de l’Ubaye de se prononcer.

Et PBR de conclure, « un comité d’organisation de cette consultation pourrait être créé à l’initiative du département des Alpes de Haute-Provence auquel seraient associés des élus du département des Hautes-Alpes.

A suivre…

 

TM

 


1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios