Alpes de Haute-Provence : Daniel Spagnou et la disparité des primes COVID.

Alpes de Haute-Provence : Daniel Spagnou et la disparité des primes COVID.

La maire de Sisteron et président de l’AMF 04 a écrit au ministre de la santé, Olivier Véran pour demander l’équité entre les différents établissements hospitaliers de la région.

Daniel Spagnou ne comprend pas pourquoi le Centre Hospitalier de Digne-les-Bains ne figure plus parmi les établissements bénéficiaires de la mesure de majoration de la prime de 500 à 1500 euros. Etablissement support du GHT04, siège du SAMU 04 et de la réanimation, le maire de Sisteron rappelle que celui-ci « a pourtant été le premier établissement mobilisé pour la crise sanitaire dans les Alpes de Haute-Provence. »

Le maire de Sisteron se lève contre cette décision « très mal perçue par l’ensemble des personnels soignants qui n’ont d’ailleurs pas caché leur amertume et leur colère lors de la manifestation organisée le 16 juin devant l’ARS à Digne-les-Bains, soutenus par de nombreux élus et citoyens. »

Dans son communiqué, Daniel Spagnou spécifie qu’il «associe à Madame Patricia Granet-Bonnello, maire de Digne-les-Bains, pour demander au Ministre de la Santé, à qui j’ai adressé un courrier en ce sens, de bien vouloir reconsidérer la situation du centre hospitalier et de l’intégrer dans la liste des établissements éligibles à la majoration du montant de la prime exceptionnelle de 500 à 1500 euros pour les service ou agents impliqués dans la prise en charge de patients contaminés par le COVID-19 ou mobilisés par les circonstances exceptionnelles d’exercice, induites par la gestion sanitaire de la pandémie, s’agissant d’un établissement situé dans un département du second groupe. »

 

TM


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios