COVID-19 : le point de la situation sur les mesures de soutien aux entreprises sur le 04.

COVID-19 : le point de la situation sur les mesures de soutien aux entreprises sur le 04.

L’épidémie du COVID-19 a conduite le gouvernement à mettre en place des mesures immédiates, exceptionnelles et concrètes d’accompagnement des entreprises dont l’activité est fragilisée par cet événement

C’est dans ce cadre que le préfet des alpes de haute-Provence, Olivier Jacob, a mis en place une cellule départementale de veille économique

Cette cellule regroupe, UD DIRECCTE, la Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi, la DDFIP, la direction départementale des finances publiques, l’URSSAF, la Banque de France, les Chambres Consulaires, l’UDE, la Région, Durance Lubéron Verdon Agglomération et Provence Alpes Agglomération. Elle s’est donnée pour mission de poursuivre 3 objectifs :

  • Diffuser auprès des entreprises les informations sur les dispositifs gouvernementaux, via les chambres consulaires.
  • Faire remonter et partager les inquiétudes et les questions des entreprises
  • Et sur les cas les plus problématiques, être en mesure de réagir en réunissant autour de la table l’ensemble des parties prenantes.

Le point de la situation au 24 avril

Emploi : 2 981 demandes d’autorisation préalable à l’activité partielle ont été déposées, ce qui concerne 18 126 salariés.

Fonds de Solidarité : Ce fonds est alloué à 1926 entreprises avec une moyenne de 1 304 € pour un total de 2,5 M€. L’aide est désormais attribuée aux entreprises éligibles qui connaissant une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50% (70% auparavant) au mois d’avril 2020 par rapport à avril 2019, ou au chiffre d’affaire mensuel moyen sur 2019. Cette aide peut être accompagnée d’un soutien complémentaire pouvant aller de 2000 à 5000 €, sous conditions. Les entreprises en redressement judiciaire, qui ne peuvent pas bénéficier du fonds de solidarité dans sa première mouture, pourront désormais y émarger.

Report d’échéances fiscales : 156 entreprises se sont manifestées pour bénéficier des mesures annoncées par le gouvernement : 95 entreprises ont sollicité un report d’échéance, 35 ont demandé des délais de paiement et 28 ont souhaité obtenir des remboursements accélérés. Montant total des impôts concernés : 1,3 M€, avec un montant moyen de 8 840 €.

Report d’échéances sociales : 5 045 établissements ont fait une demande de report d’échéances pour un volume total de près de 12,5 M€. Près de 29% d’entre elles sont des TPE.

 

T.Masselis

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios