Alpes de Haute-Provence : Sisteron, une triangulaire qui laisse peu de place au suspense ?

Alpes de Haute-Provence : Sisteron, une triangulaire qui laisse peu de place au suspense ?

POLITIQUE / En 2014, le maire sortant Daniel Spagnou avait été réélu dès le premier tour des municipales avec plus de 70% des voix. Il affronte cette année deux autres listes menées par Sylvain Jaffre et Cyril Derdiche.

 

- Alpes de Haute-Provence -

Daniel Spagnou l’affirme, il comptait bien passer la main après six mandats consécutifs. Le maire sortant de Sisteron a finalement changé d’avis et s’est déclaré candidat début février. L’élu de 79 ans déclare que c’est devant « la pression des Sisteronais » qu’il a décidé de se lancer. « J’aime trop Sisteron pour abandonner ma ville à l’inconnu », se justifie le numéro 1 de la liste « Génération Sisteron ». Si Daniel Spagnou garde son étiquette LR, son équipe est composée de personnes issues de tous bords politiques, « sauf les extrêmes ».

 

A droite, un duel entre anciens colistiers

Le chef de la majorité, en poste depuis 1983, est clairement le favori de ce scrutin. En 2014, il avait été élu dès le premier tour avec plus de 70% des suffrages. La sécurité et la santé sont les deux thèmes majeurs de son programme. Renforcement de la police municipale, réouverture des urgences de nuit et réhabilitation du service de médecine générale de l’hôpital sont autant de mesures que le maire sortant souhaite appliquer.

Le conseiller municipal de la majorité Sylvain Jaffre compte bien mettre fin à ses 37 ans de fonctions. A la tête de la liste « Osons ! Pour Sisteron », le chef d’entreprise défend une politique culturelle « ouverte à tous » et place la question de l’éducation au cœur de cette campagne. Il souhaite pour cela créer un « centre inter’âges » pour regrouper jeunesse, éducation, culture, solidarités et loisirs.

 

Un grand rassemblement à gauche

Seule représentante de la gauche, la liste « UniverSisteron » portée par le binôme Cyril Derdiche et Catherine Saadoun est soutenue par la France Insoumise, Europe Ecologie les Verts, le parti communiste, le parti socialiste et le parti radical de gauche. L’équipe souhaite favoriser la démocratie participative et donne la priorité à la transition écologique. Politique de zéro déchets, aménagements de pistes cyclables ou encore développement de terres agricoles dans la zone commerciale au nord de la commune sont autant de mesures phares portées par l’équipe.

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios