Alpes de Haute-Provence : Manosque, cinq listes sont en compétition pour prendre la relève

Alpes de Haute-Provence : Manosque, cinq listes sont en compétition pour prendre la relève

POLITIQUE / Soutiens politiques, programmes, têtes de listes : tour d'horizon sur tout ce qu'il faut savoir sur le scrutin de dimanche

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le maire sortant Bernard Jeanmet-Péralta n’est pas candidat après 19 ans de fonctions. Alors forcément, la compétition est rude entre les cinq têtes de liste pour prendre sa succession. S’il est investi par Les Républicains, Camille Galtier, à la tête de la liste « Manosque notre parti » n’affiche pas les couleurs de la formation politique. « Manosque mérite mieux qu’une lutte intestine et un assemblage d’étiquettes », affirmait le cadre de 29 ans en novembre dernier. Le délégué de circonscription de LR ne manque pas d’idées pour assurer la transition écologique de sa commune. Parmi elles, la valorisation des espaces verts ainsi que le développement de la mobilité douce.

 

La droite manosquine plus divisée que jamais

 

Malgré le soutien de son parti, Camille Galtier ne peut pas compter sur le soutien du maire sortant. Bernard Jeanmet-Perralta a accordé sa confiance à Armel le Hen, numéro 1 de la liste « Vivons Manosque Autrement ». Bien que le conseiller municipal en charge des finances soit le délégué départemental du parti Agir et malgré un soutien de l’UDI, aucune étiquette politique n’apparaît sous sa candidature. Son programme donne la priorité à l’animation du cœur de ville et propose d’organiser des animations culturelles et musicales tout en développant l’offre commerciale.

La droite manosquine est décidément divisée pour ce scrutin municipal puisqu’une liste divers droite est également en lice. Il s’agit de « Manosque c’est vous » menée par Laurent Raymondo. Le chef d’entreprise veut lui aussi mettre l’accent sur l’animation de la commune. Le candidat souhaite relancer les Médiévales dès cet été et affirme que la mesure est d’ores et déjà budgétée. Le dynamisme du centre ancien est également dans sa ligne de mire.

Christian Girard, lui, assume son étiquette politique et la revendique. La tête de liste Rassemblement National « Choisir Manosque » identifie ses trois thèmes de prédilection dans cette course à la mairie : l’identité manosquine, la sécurité et l’environnement. Le candidat souhaite augmenter les moyens humains et matériels pour sécuriser les rues de sa ville de naissance. Cela passerait par une amélioration de la couverture vidéo en temps réel.

 

La gauche unie mais seule contre tous

 

Unique représentant de la gauche, Patrick Garnon mène la liste « Demain Manosque ». « Pour une ville sociale, écologique et solidaire », voilà le slogan de ce rassemblement citoyen soutenu entre autres par Europe Ecologie les Verts, la France Insoumise, le parti communiste et le parti socialiste. Patrick Garnon entend bien défendre une agriculture zéro-pesticide et favoriser les circuits-courts.

 

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios