Alpes de Haute-Provence : « trop, c’est trop », ras le bol des enseignants

Alpes de Haute-Provence : « trop, c’est trop », ras le bol des enseignants

ÉDUCATION / Les enseignants du collège Henri Laugier de Forcalquier ont écrit aux deux députées des Alpes de Haute-Provence face aux mutations de l’éducation

 

- Alpes de Haute-Provence -  

 

« Trop, c’est trop », les enseignants du collège Henri Laugier de Forcalquier ont écrit aux deux députées des Alpes de Haute-Provence, Delphine Bagarry et Emmanuelle Fontaine-Domeizel. Ils espèrent qu’elles puissent faire « infléchir la politique du Gouvernement dans le sens de l’amélioration du Service Public ». « Atteinte au statut », « moyens constants alors que les effectifs augmentent », « réforme à marche forcée source de déstabilisation » ; les revendications sont nombreuses. Parmi les points de crispation, il y a la réforme des retraites, « pour nous, la retraite à 64 ans c’est non » indiquent les enseignants dans un communiqué.

 

LR



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios