Alpes de Haute Provence : contribution du spectrographe ELODIE au travail d'un prix Nobel

Alpes de Haute Provence : contribution du spectrographe ELODIE au travail d'un prix Nobel

SOCIÉTÉ / SCIENCE / Le Suisse Michel Mayor vient de remporter le prix Nobel de Physique grâce à l'utilisation du spectrographe ELODIE de l'observatoire de Haute Provence

 

- Alpes de Haute Provence - 

 

Quand les Alpes de Haute Provence contribuent au travail d’un prix Nobel de Physique. L’astrophysicien Michel Mayor vient de remporter ce prestigieux prix grâce à sa méthode des vitesses radiales. Il y a 25 ans, le Suisse a ainsi découvert la première exoplanète en utilisant le spectrographe ELODIE installé à l’observatoire de Haute Provence à Saint-Michel-l’Observatoire. Depuis, plus de 500 exoplanètes ont été découvertes grâce à la technique des vitesses radiales et de nombreuses autres confirmées par cette technique.

 

C. Lourenço



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios