Alpes de Haute-Provence : un projet photovoltaïque doublement vert à Jausiers

Alpes de Haute-Provence : un projet photovoltaïque doublement vert à Jausiers

ENVIRONNEMENT / Un projet de parc photovoltaïque se dessine sur le site de Chanenc. L’Association Syndicale Libre du Planet, propriétaire, a sollicité les services d’Enercoop Paca. Une entreprise qui entre dans une forme de circuit court de l'électricité, contrairement aux grands groupes privés

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

L’électricité qui arrive chez vous peut aussi provenir d’un circuit court. À Jausiers, par exemple, un projet de parc photovoltaïque se dessine sur le site de Chanenc. L’Association Syndicale Libre du Planet, propriétaire, a sollicité les services d’Enercoop Paca. Tout comme le font les grands opérateurs privés comme EDF ou Poweo, cette société coopérative d’intérêt collectif fournit de l’électricité renouvelable en contrat direct avec des producteurs locaux.

 

Enercoop Paca, le circuit court de l'électricité

La Société Coopérative d'Intérêt Collectif Enercoop Provence-Alpes-Côte d'Azur a vu le jour le 26 mars 2013 à Marseille, autour de trois missions. Commercialiser en région l'offre d'électricité 100 % renouvelable en direction des particuliers, professionnels et collectivités. Développer des moyens de production d'énergie renouvelable comme la micro-hydraulique, l'éolien, le photovoltaïque ou la biomasse, en coopération directe avec les collectivités, les citoyens et les entreprises. Et enfin proposer des services liés à la maitrise de l'énergie afin de réduire les consommations. Sophie Picard est chargée de projet de production chez Enercoop Paca, elle explique pourquoi cette énergie est doublement verte : 

 

"Ce projet est une vraie expérience humaine : on discute avant avec les citoyens puis ensuite on vérifie que cela respecte notre charte", S. Picard

 

L’ASL, l’Association Syndicale Libre du Planet, a donc voulu valoriser son terrain de 9,5 hectares en l’exploitant pour produire de l’énergie verte. Ce projet, s’il voit le jour, devra être conçu collectivement, avec les élus et les citoyens autour de la table. À l’image de cette centrale à Velaux, dans les Bouches-du-Rhône.

 

Une réunion publique aura donc lieu le 15 juin prochain à la salle des fêtes de Jausiers. Des études faune/flore sont en cours depuis mars dernier, elles se poursuivront jusqu’à cet automne afin de recenser les espèces potentiellement protégées sur les trois saisons. La taille du projet sera ensuite définie selon les résultats. Pour le moment, le coût serait de 95.000 euros, porté à 12 % par l’ASL.

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios