Alpes de Haute-Provence : une convention de partenariat signée pour permettre le déploiement du Bon Samaritain

Alpes de Haute-Provence : une convention de partenariat signée pour permettre le déploiement du Bon Samaritain

SOCIÉTÉ / Ce service permet aux professionnels de l’urgence de localiser et d’alerter des volontaires formés aux gestes de premiers secours en cas d’arrêt cardiaque à proximité afin de porter secours à la victime

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Une convention de partenariat signée ce vendredi entre le SDIS 04 et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain. Ce service permet « aux professionnels de l’urgence de localiser et d’alerter des volontaires formés aux gestes de premiers secours en cas d’arrêt cardiaque à proximité afin de porter secours à la victime » souligne la préfecture. Si aucun geste de réanimation n’est pratiqué, quatre minutes sans oxygène suffisent au cerveau pour subir des lésions irréversibles.

En France, chaque année, 50.000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque.

Le Bon Samaritain est disponible sur l’application gratuite « Staying Alive ». Elle géo-localise les défibrillateurs cardiaques et recense les personnes formées ou sensibilisées, capables d’agir en tant que premier intervenant. Avec cette application les sapeurs-pompiers des Alpes-de-Haute-Provence pourront en attendant l’arrivée des équipes d’urgence sur les lieux, alerter très rapidement des citoyens engagés, pour procéder à des premiers gestes de réanimation. Pour s’inscrire il suffit de télécharger l’application gratuite « Staying alive ». Elle est disponible sur IPhone ou sur Android. Ainsi, si le Bon Samaritain se trouve dans un périmètre proche d’une personne en arrêt cardiaque, il reçoit via son smartphone une notification d’alerte lui demandant s’il peut intervenir. La préfecture précise, que « s’il n’est pas disponible, il peut simplement rejeter la demande. En revanche, il suffit d’indiquer sa disponibilité en répondant positivement à la notification. Les sapeurs-pompiers en seront avertis et pourront le contacter le cas échéant. S’il n’est pas sollicité, il reçoit un message lui indiquant qu’un autre Bon Samaritain est déjà engagé. »

Notez qu’à ce jour, 143 bons samaritains se sont inscrits sur le département des Alpes de Haute-Provence.

A. Vallauri

 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios