Alpes de Haute-Provence : des chantiers éducatifs pour prévenir la délinquance

Alpes de Haute-Provence : des chantiers éducatifs pour prévenir la délinquance

SOCIÉTÉ / Trois adolescents dignois vont rénover le poste de secours de baignade du plan-d ’eau, accompagnés par des éducateurs de la prévention et des techniciens municipaux de la mairie. La municipalité a établi une convention avec l'ADSEA 04

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

La ville de Digne-les-Bains s’engage dans la prévention de la délinquance avec comme outil, des chantiers éducatifs. Depuis 20 ans, ces moments organisés par l’ADSEA 04 (Association Départementale de Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte) et la mairie, permettent à des jeunes volontaires entre 10 et 20 ans d’avoir une approche du monde du travail. Une immersion professionnelle qui permet d’améliorer l’estime de soi mais aussi acquérir la notion de respect du matériel et des locaux, tout en vivant des moments riches en relations humaines et professionnelles.

 

« Permettre à certains jeunes d’avoir une première expérience professionnelle », C. Marty

 

Pour Carole Marty, éducatrice spécialisée à l’ADSEA, ces chantiers éducatifs « permettent à certains jeunes d’avoir une première expérience professionnelle ». Elle ajoute que le programme s’adresse « à des jeunes qui sont aussi bien déscolarisés que scolarisés ».

 

Trois adolescents vont rénover le poste de secours

Cette année trois adolescents dignois vont rénover le poste de secours de baignade du plan-d ’eau, accompagnés par des éducateurs de la prévention et des techniciens municipaux de la mairie.

 

Un programme de prévention en lien avec la mairie puisqu’une convention a été créée entre l’association et la mairie de Digne-les-Bains dans le cadre des chantiers. Avec une moyenne de quatre chantiers par an, la convention a pour but d’obliger les adolescents à se comporter en professionnel en respectant les contraintes horaires, la médecine du travail, les fiches de poste, le contrat de travail, et une rémunération.

 

« La jeunesse, ça doit être autre chose que fumer du shit », B. Aymes

 

Pour Bernard Aymes, maire adjoint délégué à la prévention de la délinquance il faut que les chantiers soient « visibles du grand public » pour valoriser le travail des jeunes.

 

M. Bonnefoy



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios