Alpes de Haute-Provence : Patricia Granet a présenté sa feuille de route pour 2019

Alpes de Haute-Provence : Patricia Granet a présenté sa feuille de route pour 2019

POLITIQUE / Lors de ses vœux vendredi soir, la maire de Digne-les-Bains a affirmé sa volonté de redynamiser la ville, en s’attaquant à des dossiers très attendus des Dignois.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Les Dignois l’attendaient au tournant, et elle le savait. La maire de Digne-les-Bains Patricia Granet a présenté sa feuille de route pour 2019. Et une chose est sûre, elle l’a d’ailleurs répété à plusieurs reprises : elle veut redynamiser la capitale bas-alpine. L’élue s’attaque à des dossiers très importants aux yeux des Dignois.

À noter que les Dignois sont appelés à se prononcer sur ces travaux et à soumettre leurs idées dans le cadre de « À nous la place ». Le premier rendez-vous est fixé au 2 février avec les étudiants de l’IUT.

Pour rester dans les chantiers, la ville a prévu d’aménager le parking dans l’ancienne usine à gaz dès le printemps prochain pour un montant de 700. 000 euros. Patricia Granet affirme que cette réhabilitation va permettre de « redynamiser le quartier du Bourg autour de sa cathédrale ». La place des Récollets va également faire peau neuve après un chantier de trois mois lancé cet automne. La mairie a prévu un budget de 460.000 euros. L’élue a également dévoilé que les études pour réhabiliter le square Frédéric Mistral vont être bouclées cette année, « une fois que le département aura terminé la construction du gymnase Maria Borrély ». Côté musée, la maison d’Alexandra David-Neel est en rénovation jusqu’en juin 2019.

 

« Il faut écouter le mal-être, renouer avec la proximité tout en refusant toute forme de violence et de saccage » P. Granet

 

Comment ne pas parler de la colère des gilets jaunes qui gronde depuis novembre ? Patricia Granet n’a pas pu y échapper. Sous les sifflets de certaines personnes présentes dans l’assemblée, la cheffe de file de la municipalité a fustigé les violences qui ont émaillé certains rassemblements. « Ce sont les réseaux sociaux, et le flot de violence susceptible de s’exprimer, qui a pris corps dans notre quotidien, c’est l’immédiateté au détriment de la temporalité nécessaire à la réflexion », a-t-elle estimé. Patricia Granet a par ailleurs annoncé que la ville allait apporter son soutien logistique à l’organisation du grand débat national.

 

Des ambitions économiques pour Digne-les-Bains

Patricia Granet a insisté sur ce point à plusieurs reprises : elle veut impulser une dynamique économique à la ville. Cela passe tout d’abord par la promesse de réduire la dette de la municipalité d’un quart d’ici la fin du mandat sans augmentation des impôts locaux. « C’est capital pour l’avenir de nos enfants », a ajouté la maire. L’élue revient sur les 7 millions d’euros investis par la ville en 2018 pour développer son attractivité. Cet argent a servi, entre autres, à la rénovation du Palais des Congrès, inauguré la semaine dernière, les travaux sur la place du marché ou bien encore la rénovation du réseau d’eau. Pour Patricia Granet, ces investissements contribuent à la relance économique en créant des emplois. Et Patricia Granet l’assure : « les effets commencent à se faire sentir. »

 

Pour la municipalité, la dynamique économique passe également par le tourisme

La maire de Digne veut mettre davantage en valeur les atouts de la capitale bas-alpine et notamment l’Unesco Géoparc de Haute-Provence, encore trop méconnu. Patricia Granet veut développer un tourisme respectueux de l’environnement. L’occasion pour elle de réaffirmer sa volonté de jouer un rôle dans la protection de la planète et de la qualité de l’air grâce au plan climat air énergie territoriale. L’objectif : atténuer les changements climatiques, développer les énergies renouvelables et maîtriser la consommation d’énergie.

 

Des caméras en centre-ville pour lutter contre les incivilités

« Je sais qu’on est attendu au tournant sur ce sujet », lance Patricia Granet avant de développer les mesures de sécurité prévues pour 2019. Afin de lutter contre les incivilités et la petite délinquance, la maire de Digne annonce la mise en place d’un système de vidéoprotection en centre-ville. À ce dispositif, il faut ajouter une collaboration étroite entre la police municipale et nationale pour organiser davantage de patrouilles.

Côté santé et social, Patricia Granet se réjouit de l’agrandissement de la maison de la santé avec une arrivée supplémentaire de professionnels de santé. Les travaux de construction d’une nouvelle résidence sénior vont débuter au cours de l’année sur le boulevard Victor Hugo. L’élue a par ailleurs annoncé que le CCAS va également développer son service de portage de repas à domicile, « victime de son succès ». Enfin, la maire rappelle que la municipalité investit chaque année 200.000 euros pour faire en sorte que les services publics soient accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

Digne-les-Bains comme vous ne l’avez jamais vu

Vous avez toujours rêvé de voyager dans le temps ? Ce sera bientôt possible à la crypte archéologique de Notre-Dame du Bourg. Les visiteurs vont pouvoir visiter Digna, l’ancêtre antique de la capitale bas-alpine, en réalité augmentée.

 

« Je suis une élue qui revendique sa non-appartenance à un parti politique » P. Granet

 

La maire de Digne a terminé son allocution en mettant les choses au clair. Patricia Granet revendique son absence d’étiquette politique et affirme que cela lui donne bien « d’indépendance ». L’élue a refusé de répondre aux rumeurs de candidature pour sa succession, assurant « vouloir pleinement maîtriser le temps » où elle va déclarer si elle se représente ou non.

M. Bonnefoy



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios