Alpes de Haute-Provence : y a t-il un impact économique du mouvement des gilets jaunes ?

Alpes de Haute-Provence : y a t-il un impact économique du mouvement des gilets jaunes ?
Photo © K.D

ÉCONOMIE / Une enquête a été menée auprès de 200 entreprises, 72 % d'entre elles disent avoir ressenti un impact économique ou sur l'emploi

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Malgré le lancement du grand débat national, le mouvement des gilets jaunes ne faiblit pas, y compris dans nos départements. À l’image des mobilisés dans les Alpes de Haute-Provence qui ont adressé au Président de la République un courrier, dans lequel ils disent « veillés à ce qu’Emmanuel Macron ne puisse continuer à tenir son cap qui mène à la faillite sociale et sociétale ». Mais en parallèle, c’est l’inquiétude du monde économique dans le département. Des entreprises qui subiraient de plein fouet ce mouvement social d’ampleur. Une réunion était donc organisée ce mercredi à Digne les Bains, et les chiffres avancés par les professionnels ne manquent pas de tirer la sonnette d’alarme.

 

72 % des entreprises ont ressenti un impact, qu’il soit économique ou sur l’emploi

Ils se disent attentifs, mais aussi inquiets. À la demande du monde économique, une réunion de travail a été organisée ce mercredi matin au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Alpes de Haute-Provence. Autour de la table, CCI donc mais aussi Union des Entreprises, la Banque de France, la Direction Départementale des finances publiques et les représentants de la préfecture.

Deux mois jour pour jour après le début du mouvement des Gilets Jaunes, la vie des entreprises semble en pâtir selon les professionnels. Une enquête a été menée auprès de 200 entreprises, 72 % disent avoir ressenti un impact des mouvements sociaux. 58 % constatent notamment une baisse, forte voire très forte, sur le chiffre d’affaires, quand 27 % l’estiment stable et 5 % en hausse. Olivier Jacob, préfet des Alpes de Haute-Provence :

 

« Plusieurs chefs d’entreprise ont annoncé ne pas reconduire des CDD ou ne pas transformer en CDI », D. Margot

 

Mais l’impact se ressentirait, toujours selon cette même enquête, sur les effectifs. Si 58 % des entreprises déclarent ne pas avoir diminuer l’emploi, 13 % avancent un report d’embauche et 9 % n’ont pas reconduit leurs contrats courts. Daniel Margot, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie :

 

Six mesures d’accompagnement pour les entreprises

Une réunion avec des partenaires qui aura permis de mettre à jour six mesures d’accompagnement pour les professionnels : chômage partiel, possibilité d’étalement de charges fiscales et sociales, possibilité de travail et de circulation des poids lourd le dimanche, indemnisation par les assurances ou encore octroi ou maintien de crédits bancaires. Des mesures qui calment les chefs d’entreprises, mais qui ne les rassurent pas complètement pour autant. Et pour Daniel Margot, le message est clair : l’État doit engendrer une réaction plus rapide.

Notez qu’une cellule a été créée pour permettre un accompagnement simplifié, accéléré et personnalisé des entreprises impactées par les mouvements sociaux. Les services de l'état en région PACA ont mis en place un point d'accès unique : paca.continuite-eco@directe.gouv.fr et par téléphone au 04 86 67 33 15.

 

 

M. Bonnefoy

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios